Une étude en Norvège estime que le poker est le jeu de casino le plus sûr

img auteur
Par LE 22.05.2014
Une étude en Norvège estime que le poker est le jeu de casino le plus sûr

Alors que la Norvège est en train de travailler sur l’introduction d’une nouvelle loi sur les jeux d’argent, une étude de l’université de Bergen révèle le poker est le jeu de casino le sécurisé en termes de problème d’addiction.

Un gouffre entre poker et bingo

L’étude a été menée sur un échantillon de 1.000 personnes. Selon cette dernière, le poker est le jeu le plus sûr en Norvège même si la population estime qu’il faudrait aider les joueurs à risque dans le cadre de la nouvelle loi.

Définir quel jeu de casino est le plus ou le moins dangereux n’est pas aisé car les problèmes de jeux dépendent avant tout des joueurs. Néanmoins, certains jeux ont tendance à provoquer plus de dépendance et plus de propension à perdre de fortes sommes.

Dû au fait que les coups sont plus longs que la moyenne des coups dans des jeux comme le blackjack ou les machines à sous et qu’il est impossible de jouer seul dans son coin, le poker apparaît comme le moins dangereux. L’étude l’a gratifié d’un 1.09 sur 10 ; 0 étant la valeur la plus basse donc la moins dangereuse. Un jeu comme le bingo par exemple apparaît bien plus risqué et obtient une note de 8.33 sur 10. Et les machines à sous font également partie des jeux « à risque » car les spins peuvent s’enchaîner très vite.

Pour mesurer ces valeurs sur 10, les chercheurs ont utilisé le CPGI, Canadian Problem Gambling Index, qui permet d’étudier les signes communs de problèmes de jeux et en examiner les conséquences.

Un marché qui ne demande qu’à croître

L’étude norvégienne a également interrogé les sondés sur leur avis concernant les futures lois sur les jeux. Pour beaucoup, les joueurs à risque doivent être encadrés et des limites de pertes et de mises doivent être définies. Seules 4.7% des personnes interrogées ont déclaré joué en ligne…

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.