Vous ne croirez jamais la malchance de ce joueur !

img auteur
Par LE 25.08.2018
Vous ne croirez jamais la malchance de ce joueur !

Il y a quelques jours, la main la plus folle de toute l’histoire du poker live a eu lieu dans un casino américain. Le Casino Del Sol à Tucson, Arizona, a été témoin d’un bad beat jackpot opposant deux joueurs avec un carré et un autre avec une quinte flush. Il n’y a qu’une poignée de joueurs sur terre qui peut se targuer d’avoir jamais vu un coup aussi incroyable, même sur internet, où il est possible de jouer beaucoup plus de mains qu’en live.

La main a déclenché le Bad Beat Jackpot du casino, qui valait précisément 18,000$ !

Un Bad Beat Jackpot inédit

En termes de montant de Bad Beat Jackpot, on a déjà vu mieux, beaucoup mieux même. Parmi ceux que nous avons reporté avec les années sur JeuxCasino.com, nous pouvons penser par exemple à celui de 460,149$ pour celui qui détenait carré de valet conte quinte flush, celui qui a dépassé le million de dollars ou encore le record du Canada, quand 1,375,000CAD$ de jackpot ont été distribués.

Cette fois, le montant est donc relativement modeste. Mais le fait que trois joueurs soient impliqués dans ce coup est simplement exceptionnel.

En toute logique, un Bad Beat Jackpot est déclenché quand un joueur de poker perd une main alors qu’il possède un carré ou mieux. Selon les casinos, il faut même avec un carré de 8 ou mieux. Quand cela arrive, le perdant de la main empoche la majorité du Bad Beat Jackpot, le gagnant en prend une autre partie et tous les joueurs présents à la table – qu’ils aient joué le coup ou non – se partagent le reste.

Mais dans cette histoire, le perdant de la main n’a pas été récompensé comme il aurait dû l’être car il avait la pire main des trois joueurs.

Un Bad Beat à trois joueurs

L’action se passe à une table de cash-game 1$/2$ quand R.J Bergman entre dans un coup avec une paire de 9, relancé par un autre joueurs à 8$ et payé par un troisième. Finalement, les joueurs voient le flop 9 9 10 (avec le 9 de carreau). Bergman se retrouve donc avec un carré au flop ! Il décide de sous-jouer sa main pour être sûr de ne faire coucher personne, et en ayant une pensée pour le Bad Beat Jackpot. Si jamais il perd avec cette main, le Bad Beat Jackpot sera sien, sans aucun doute.

La turn apporte un Valet de carreau et la river un 10 de carreau. A la fin du coup, les trois joueurs se retrouvent à tapis et Bergman annonce de suite « Carré ! ». Le joueur au bouton montre alors un carré de 10, pour une main gagnante. Bergman se rend alors compte qu’il a perdu la main mais réalise aussi qu’il vient de déclencher le Bad Beat Jackpot.

« Oui, Bad Beat ! Carré ! » s’exclame-t-il.

C’était sans compter sur le troisième joueur qui montre alors Roi Dame de carreau, pour une superbe quinte flush. « J’ai regardé la main et ma bouche est restée grande ouverte. Tout le monde à la table a donc commencé à calculer ce Bad Beat Jackpot de 18,000$ ».

La déception du carré de 9

Si Bergman avait été seul dans le coup contre l’un des deux joueurs, il aurait empoché 9,000$ des 18,000$ de jackpot. Mais puisque c’est le carré de 10 qui légitimement tombe le plus haut, c’est celui-ci qui déclenche le jackpot et empoche 9,000$. Le gagnant de la main peut se contenter de 4,500$ pour sa quinte flush et Bergman de seulement 665$, comme chacun des joueurs de la table.

Pour avoir perdu avec ce carré, qui n’est que la troisième moins bonne main du coup, il se retrouve relégué au rang de simple spectateur et gagne autant que les joueurs qui n’ont pas joué la main ! Une énorme déconvenue pour celui qui se voyait déjà avec une poignée de gros billets verts. Bergman n’oubliera jamais ce coup et aura certainement toujours un petit tic nerveux quand il jouera et ouvrira en début de coup une paire de 9 servie...

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.