Bilan positif sur le marché portugais des jeux en ligne, malgré les taxes élevées

img auteur
Par LE 25.02.2018
Bilan positif sur le marché portugais des jeux en ligne, malgré les taxes élevées

Le marché portugais des jeux d’argent en ligne, légalisé depuis mai 2016, a connu une fin d’année sur les chapeaux de roue et une année 2017 très satisfaisante malgré le niveau de taxes élevé. Sept opérateurs de jeux officient sur ce marché pour le moment et d’autres pourraient arriver en 2018.

Paris sportifs en tête, suivis par les casinos en ligne

Le régulateur portugais – Serviço Regulaçao e Inspeçao de Jogos do Turismo de Portugal – a communiqué les résultats de l’année 2017 et a confirmé la tendance haussière observée tout au long de l’année.

Le quatrième trimestre a été convaincant avec une hausse de 10€ millions par rapport à la même période en 2016 et une augmentation de 7€ millions sur le trimestre précédent (T3 2017). Sur les trois derniers mois de l’année, l’ensemble des opérateurs a généré 36,5€ millions.

Cela permet à ce marché de conclure l’année avec un chiffre d’affaires global de 122,6€ millions, sachant que le Portugal a légalisé les paris sportifs en ligne, le poker et les casinos en ligne. Comme sur le marché français où les opérateurs sont taxés sur le PBJ, le gouvernement se montre très gourmand et n’hésite pas à prendre une bonne part de l’activité. Celui-ci a en effet encaissé 54,3€ millions sur l’année écoulée.

Comme sur le marché français également, ce sont les paris sportifs qui s’avèrent être le moteur avec une part de 55,5 % du chiffre d’affaires (68,1€ millions). Le football reste le sport le plus apprécié des parieurs en ligne (environ 75 % des paris), suivi par le tennis et le basket.

Le vertical des casinos en ligne – qui inclut aussi le poker – a généré 54,4€ millions, ce qui montre la popularité de cette activité. Les machines à sous sont les reines du secteur avec 45 % du chiffre d’affaires, suivi par le cash game poker (19,7€), la roulette française juste derrière (19,2 %), le blackjack (9,2 %) et les tournois de poker (6,7 %).

Le poker (surtout les tournois) devrait grappiller quelques points pour l’année à venir, étant donné que le pays a décidé d’un partage de liquidités avec le marché français, espagnol et italien. Ce partage de liquidités va permettre d’avoir plus de joueurs sur les mêmes parties et d’augmenter la garanties des tournois.

Les opérateurs prêts à profiter du Mondial 2018

132,000 nouveaux comptes joueurs ont été enregistrés pendant le quatrième trimestre, soit 50,000 de plus que sur le troisième. Au total, le marché compte quelque 800,000 comptes actifs avec une grande majorité de personnes âgées entre 25 et 44 ans.

Le marché portugais montre des signes convaincants pour cette année 2018 à venir. Comptabilisés ensemble, les casinos et le poker ne sont pas si loin de prendre la première place, même si cela a peu de chance d’arriver cette année. 2018 est en effet l’année de la Coupe du Monde de football, un événement qui devrait encore booster les résultats des paris sportifs en ligne.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.