Crown Resorts recentre ses activités et abandonne le projet casino de Las Vegas

img auteur
Par LE 22.12.2016
Crown Resorts recentre ses activités et abandonne le projet casino de Las Vegas

Le projet casino de Crown Resorts à Las Vegas est plus que compromis avec les récentes annonces de la firme et de son actionnaire majoritaire James Packer. Ce dernier a communiqué sur des changements majeurs. Il a tout d'abord vendu une nouvelle fois certaines de ses parts de Melco Crown (la firme qu'il avait cofondée avec Lawrence Ho) et a annoncé abandonner le projet de Las Vegas, qui aurait été son premier casino aux Etats-Unis.

Le retrait de certaines activités internationales

James Packer semble prendre de plus en plus de distance avec les affaires internationales. Cet été, il annonçait vendre pour 800$ millions de parts de la société Melco Crown, opérant plusieurs casinos en Asie. Melco Crown est une structure qu'il a montée avec Lawrence Ho et qui est notamment responsable du casino Studio City à Macau et du Tigre de Cristal à Vladivostok.

Il avait réduit ses parts de 34% à 27% et passe désormais à 14%, le tout racheté par Ho qui contrôle en cette fin d'année 51% de Melco Crown. Cette opération permet à Crown Resorts de récupérer 1,6A$ milliard (dollars australiens).

Cet argent sera utilisé pour réduire la dette de Crown Resorts, qui s'élève à près de 2A$ milliards, mais il sera aussi réservé aux actionnaires de la structure qui vont se partager quelques 400A$ millions, dont la moitié pour James Packer.

En parallèle, Packer a décidé d'abandonner le projet Alon de Las Vegas, qui prévoyait de bâtir un complexe de jeux à l'emplacement du défunt Frontier Casino. L'Australien a par le passé investi quelques billes à Las Vegas mais a perdu des sommes incroyables suite à la crise de 2008. Le Projet Alon aurait été le tout premier casino de Crown Resorts aux Etats-Unis.

Crown Resorts se recentre sur ses terres

La volonté de Crown Resorts semble être de vouloir se concentrer sur son sol natal. En vendant de plus en plus ses positions à Macau et en Russie, via la firme Melco Crown et en abandonnant le projet aux Etats-Unis, la firme de Packer montre une volonté de ne pas s'éparpiller et probablement de se concentrer principalement sur les projets australiens.

Crown a toujours l'intention de lancer son Crown Sydney dans la ville australienne mais devra certainement repenser ses cibles privilégiées. En effet, ce nouveau casino a été annoncé à l'origine comme étant le futur lieu de prédilection des joueurs VIP chinois. Or les récentes arrestations de 13 membres de Crown Resorts en Chine, dont le travail était d'attirer des VIP, va drastiquement changer la façon de voir les choses...

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.