L’histoire des jeux de grattage

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
L’histoire des jeux de grattage

Les cartes de grattage figurent parmi les jeux de hasard les plus récents qui soient. En effet, l’écart temporel qui existe entre le lancement des jeux de grattage cartonnés et le déploiement des premiers jeux de grattage en ligne n’est pas immense. Cependant, avant que les tickets de grattage de la FDJ ne soient proposés dans les kiosques à journaux et bureaux de tabac de votre quartier, plusieurs faits marquants se sont tout de même succédés. Que diriez-vous de plonger dans la fabuleuse histoire des jeux de grattage ?

Le premier jeu de grattage a vu le jour aux États-Unis dans les années 1970

Les premiers tickets à gratter furent inventés à Boston en 1974. C’est en effet sur la cote Est du pays, dans l’État du Massachusetts, que l’entreprise Scientific Games Corporation — présidée par l’ingénieur John Koza et le spécialiste du commerce au détail Daniel Bower —, mit au point les premiers jeux du genre. Ces derniers avaient déjà une grande particularité : ils étaient informatisés !

En effet, John Koza et Daniel Bower produisirent un jeu de loterie à tirage instantané généré par un ordinateur, ce qui en fait le plus proche cousin des jeux de grattage que nous connaissons aujourd’hui. Cependant, le premier véritable ticket à gratter doté d’une surface recouverte de poudre en aluminium fut breveté en 1987 par Astro-Med, Inc., entreprise basée à Rhode Island.

Le premier jeu à gratter d’Astro-Med, Inc., baptisé The Instant Game, rencontra un succès des plus fulgurants. À tel point que les jeux de grattage ne tardèrent pas à conquérir l’Europe. La France succomba elle aussi à cette effervescence qui ne s’est jamais éteinte depuis.

Monopole de la Française des Jeux et premiers jeux de grattage en ligne

Les jeux de grattage ont débarqué en France l’année même où ils firent leur apparition aux USA. Très vite, c’est la Française des Jeux, opérateur d’État fondé en 1976 en même temps que le lancement du Loto National, qui eut la main mise sur ce juteux segment de marché. En effet, les tickets de grattage de la FDJ rapportaient déjà à l’époque plusieurs millions de francs.

Traditionnellement vendus par les buralistes, propriétaires de kiosques à journaux et autres magasins de presse, les cartes de grattage se sont également exportées sur le web. Outre les jeux de la gamme Illiko commercialisés par la FDJ — lesquels se déclinent en tickets de grattage virtuels dont on peut découvrir les résultats instantanément —, des sites de jeux de grattage spécialisés ont également vu le jour. C’est en effet sur ces plateformes iGaming ciblées ainsi que sur les casinos en ligne les plus populaires que l’on trouve les meilleures cartes de grattage en ligne.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Argent et cocaïne : près de Bordeaux, un petit casino clandestin démantelé par la police
Argent et cocaïne : près de Bordeaux, un petit casino clandestin démantelé par la police

Argent et cocaïne : près de Bordeaux, un petit casino clandestin démantelé par la police

Dans la nuit du mercredi 28 septembre, à 02 heures du matin, quarante enquêteurs de la Police aux Frontières (PAF) appuyés par le Raid ont fait irruption dans un...

Casinos en ligne aux États-Unis : Play’n Go se lance sur le marché du New Jersey via PokerStars
Casinos en ligne aux États-Unis : Play’n Go se lance sur le marché du New Jersey via PokerStars

Casinos en ligne aux États-Unis : Play’n Go se lance sur le marché du New Jersey via PokerStars

Près de deux mois après avoir fait ses débuts sur le marché du Michigan, le fournisseur mondial de jeux de casino en ligne Play’n Go accélère son...