Pokerstars met la main sur Full Tilt Poker

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Le leader du poker en ligne a conclu une entente avec le ministère de la justice américaine pour obtenir le contrôle de Full Tilt Poker.

pokerstars full tilt poker

Un accord de $731 millions

Après des rumeurs plus ou moins fondées, entre autres celle de notre Tapie national (et fils..) pour racheter FTP, et qui est finalement tombée a l'eau; voila ce qu'a dû débourser Pokerstars pour avaler son ancien rival. 

Aux termes de l'entente, $184 millions vont être remboursés aux joueurs étrangers. Quant aux joueurs américains, ils seront en mesure de déposer des réclamations avec le DOJ pour se faire rembourser. A ce titre, ils pourront "piocher" dans une partie des $547 millions investis. 

Dans le cadre du règlement, Bitar, Lederer, Ferguson, Rafe Furst et Nelson Burtnick sont tous interdits d'être employés par Pokerstars à l'avenir. Il est aussi précisé que l'ancien patron de Pokerstars Isai Scheinberg ne pourra tenir aucun rôle de management ou de direction dans une société de la marque au pique rouge.

Le bout du tunnel après le tonitruant Black Friday ?

En outre, Pokerstars va devoir payer $225 millions, avant les six premiers jours du début de l'accord. Cela constituera le premier des trois paiements au ministère de la justice américaine pour effectuer le deal. Le monstre en ligne est "explicitement autorisé à proposer une offre de poker en ligne, dès que les gouvernements fédéraux auront introduit une réglementation pour opérer sur le sol américain".

"C'est un énorme, énorme deal" déclare Jeff Ifrah, l'homme représentant FTP durant les négociations. Cela va pouvoir permettre de rembourser les joueurs lésés à hauteur de quelques $330 millions.

Pokerstars est fier de cette conclusion: "Nous sommes très optimistes à propos du futur et nous esperons partager les prochains chapitres de notre histoire avec vous".

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Play’n Go chatouille l’ivoire avec sa nouvelle machine à sous vidéo The Paying Piano Club
Play’n Go chatouille l’ivoire avec sa nouvelle machine à sous vidéo The Paying Piano Club

Play’n Go chatouille l’ivoire avec sa nouvelle machine à sous vidéo The Paying Piano Club

Seulement une semaine après avoir lancé son dernier titre Thunder Screech™, le studio suédois de développement de jeux de casino en ligne Play’n Go est de...

Australie : au sein du groupe Crown Resorts, des démissions en cascade pour cause de blanchiment d’argent
Australie : au sein du groupe Crown Resorts, des démissions en cascade pour cause de blanchiment d’argent

Australie : au sein du groupe Crown Resorts, des démissions en cascade pour cause de blanchiment d’argent

Le directeur général de Crown Resorts, l’un des plus grands groupes de casinos en Australie, a imité plusieurs autres dirigeants de la firme ayant annoncé leur...