2015, l'année de la consécration pour Microgaming et son nouveau record Guinness

img auteur
Par LE 01.01.2016
2015, l'année de la consécration pour Microgaming et son nouveau record Guinness

Parmi les faits marquants de 2015, on est obligé de parler du nouveau record posé par Microgaming et sa machine à sous Mega Moolah. Le jeu a réussi l'exploit d'aller au-delà de la presque invincible Mega Fortune en affichant un nouveau record de jackpot en ligne pour un gain de 13,213,838£, le tout validé par le Livre Guinness des records.

Microgaming au top

Après des mois d'ascension fulgurante, Mega Moolah a finalement récompensé un militaire britannique avec un gain de 13,2£ millions (soit 17,9€ millions) le 6 octobre 2015. Cette date marque la fin de l'hégémonie de presque deux ans de Mega Fortune, qui tenait le record (à 17,8€ millions...!) depuis janvier 2013.

Personne n'y croyait, Mega Moolah l'a fait, et avec seulement 18,000€ de marge.

Ce gain est un superbe coup de pub pour le développeur Microgaming qui se vante, à raison, d'être celui qui a distribué le plus de jackpots dans sa carrière. Il faut dire que la firme est lancée depuis 1994 et qu'elle compte des dizaines de jackpots progressifs dans son escarcelle. Maintenant il possède aussi le record absolu de gains dans le domaine.

Ce record devrait rester valide encore quelques mois au moins, peut-être bien plus. Les seuls, ou presque, qui peuvent reprendre le flambeau sont les gars de Netent eux-mêmes, qui peuvent compter sur des machines à sous explosives comme Mega Fortune, Mega Fortune Dreams, Hall of Gods ou même Arabian Nights.

Pour le moment, celles-ci ne sont pas remontées à des niveaux importants mais elles ont le potentiel de gagner plusieurs millions par mois. Alors qui sait, Netent, ou un autre, repassera-t-il devant ou est-ce Microgaming lui-même qui arrivera à battre son propre record ?

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.