2016 dans la continuité de 2015 pour Macau - baisse de 21.4% des casinos en janvier

img auteur
Par LE 03.02.2016
2016 dans la continuité de 2015 pour Macau - baisse de 21.4% des casinos en janvier

Alors que les casinos de Macau ont connu une baisse de chiffre d'affaires de 34% en 2015 (pour 29$ milliards générés), le début 2016 ne montre pas encore de reprise avec des résultats à nouveau en retrait sur le mois de janvier.

En attente du Nouvel An Chinois

L'année commence comme la précédente s'est terminée pour l'ancienne colonie portugaise et première destination de casinos terrestres au monde. Janvier 2016 est le 20ème mois de baisse pour la ville qui était habituée à battre tous les records avant cela.

Malgré cette baisse, les analystes remarquent celle-ci n'est pas aussi forte que la tendance depuis mi-2014 et estiment qu'il y a un certain mieux. La baisse a été observée comme toujours année sur année, en comparant les chiffres de janvier 2014 à janvier 2015.

Les opérateurs de la ville espèrent que le Nouvel An Chinois, prévu entre le 7 et 13 février prochain, saura attirer de nombreux joueurs pour booster les recettes du mois.

Certains restent optimistes, ou tout du moins montrent de l'optimisme, comme c'est le cas avec Sheldon Adelson et ses projets : « Je n'ai aucun doute sur le fait que le Parisian (ndlr, le prochain casino du magnat) répliquera le succès du Venetian. » L'homme dit qu'il voit des signes de stabilisation dans l'économie de Macau.

Avant la crise de Macau, 70% des revenus de la ville étaient faits par les joueurs high-rollers. Aujourd'hui, une partie de ces VIP a migré vers d'autres destinations asiatiques, suite aux restrictions du gouvernement chinois. Les opérateurs de Macau veulent croire encore au potentiel de la ville et n'ont pas annulé leurs projets casinos pour 2016-2017. Les plus gros projets concernent les firmes Sands China, Wynn Macau, MGM China et SJM Holdings et nécessitent des milliards en investissement.  

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.