Des compétitions eSports (jeux vidéo) pourraient arriver pour les Jeux Olympiques 2024

img auteur
Par LE 17.11.2016
Des compétitions eSports (jeux vidéo) pourraient arriver pour les Jeux Olympiques 2024

Les Jeux Olympiques font partie des compétitions sportives majeures. Ils ont lieu tous les quatre ans dans des destinations différentes (pour les éditions estivales, soient les plus importantes). Ils étaient à Rio cette année et seront organisés au Japon en 2020. Le pays considère d'ailleurs le lancement de plusieurs casinos terrestres pour profiter de l'affluence touristiques des JO.

A mesure que les Jeux Olympiques évoluent, ils englobent au passage un panel de sport de plus en plus varié. A la base, seuls étaient concernés les jeux estivaux. Le patinage artistique a fait partie des nouveaux arrivants en 1924. D'autres ont également été ajoutés comme le Judo en 1964, le tennis de table en 1988 ou encore le VTT en 1996.

Pour rendre la compétition attractive et populaire, il faut donc renouveler perpétuellement l'offre. Les Jeux Olympiques du Japon en 2020 proposeront pour la première fois du skateboard et du surf. Et si les Jeux Olympiques ont lieu à Los Angeles en 2024, il y a de fortes chances de voir apparaître des médailles pour les compétitions eSports, c'est-à-dire sur les jeux vidéo.

Des sportifs de haut niveau... De jeux vidéo

Vous avez bien lu, il est possible que des compétitions de jeux vidéo aient lieu pour les Jeux Olympiques 2024. C'est toutefois une volonté exclusive de Los Angeles (pour l'instant en tout cas) si la ville parvient à rafler le contrat des JO 2024. Trois villes sont encore en lice : Los Angeles, Paris et Budapest.

Le Président de la délégation de Los Angeles a affirmé récemment que l'inclusion du eSports serait une excellente nouvelle pour les quelques 100 millions de jeunes aux Etats-Unis. Cela serait un moyen efficace pour rajeunir le public des JO. L'ajout du skateboard et du surf pour 2020 va d'ailleurs dans ce sens.

Les compétitions eSports sont de plus en plus populaires et rapportent donc de plus en plus. Les sponsors se multiplient et les grands jeux comme Hearthstone ou League of Legends réunissent des millions, que ce soit en spectateurs ou en argent gagné. La dernière Blizzcon (équivalent de la Coupe du Monde, mais pour les jeux vidéo) a permis un prizepool de respectivement 1$ million et 5$ millions pour les tournois principaux des deux jeux.

L'eSports devrait donc arriver aux JO si Los Angeles remporte la mise. Pour le moment, le favori des bookmakers reste Paris mais rappelons que les bookies se sont trompés sur le Brexit et sur l'élection de Donald Trump (surtout Paddy Power)... 

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.