Deux hackers tentent d'extorquer 30£ millions à un bookmaker britannique

img auteur
Par LE 23.12.2013
Deux hackers tentent d'extorquer 30£ millions à un bookmaker britannique

Deux hackers originaires de Pologne ont tenté de faire du chantage de haut-niveau à une société de jeux en ligne britannique. Leur programmes leur permettaient de mettre en danger toute l'activité du site et ils ont tenté de prendre le contrôle de la moitié de la société, soit des parts d'environ 30£ millions.

Une opération à 30£ millions

Si l'on parle d'eux, cela que signifie que Patryk Surmacki et Piotr Smirnow ont été jugés coupables de chantage. La police a effectué une opération d'infiltration et grâce à ses relations avec la société a pu récupérer suffisamment d'informations pour identifier les hackers.

Surmacki et Smirnow ont essayé de forcer l'opérateur à lui céder 50% des parts de la société, représentant 30£ millions. Sinon ils pouvaient empêcher le site de fonctionner et lui faire perdre des millions...

En Août dernier, ces hackers avaient engagé un programmeur américain pour lancer une attaque et bloquer le site pendant cinq heures. Cette opération a fait perdre à la société environ 32,000£...

Une peine exemplaire

L'inspecteur de police Chris Mossop a déclaré suite au jugement qu' « avec les millions et potentiellement les dizaines d'emplois à risque, Smirnow et Surmacki jouaient à un jeu très dangereux et savaient exactement ce qu'ils faisaient. Même s'ils ont utilisé des technologies de pointe, il s'agissait là d'une bonne vieille affaire de chantage. »

En raison des conséquences graves qui auraient pu avoir lieu si les hackers n'avaient pas été retrouvés, la sentence est de cinq ans et quatre mois de prison ferme.

Le juge Henshaw conclut : « Vous avez cru pouvoir éviter la loi et pensiez que vos méthodes allaient vous donner des résultats immédiats.[...] Les victimes de vos actions avaient conscience que les conséquences auraient pu être désastreuses. Mais ce que vous n'aviez pas prévu c'est qu'elles nous donnent autant d'informations sur vous. »

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.