IGT et son réseau de jackpots MegaJackpots récompensent 5 joueurs avec 3.6£ millions de gains

img auteur
Par LE 05.01.2016
IGT et son réseau de jackpots MegaJackpots récompensent 5 joueurs avec 3.6£ millions de gains

En matière de jackpots, le fournisseur IGT peut compter sur l'aide de son réseau progressif MegaJackpots. Récemment, cinq joueurs de casino ont empoché de gros gains pour un total de 3,6£ millions. Joli coup de pub pour IGT pour la fin d'année 2015 !

5 jackpots sur deux machines à sous

Tout a commencé le 6 novembre quand la machine à sous Siberian Storm a réussi à libérer un gain record de 1,370,348£, qui a eu lieu sur la plateforme de référence Mr Green. C'est un nouveau record pour ce jeu qui propose de vous transporter dans le froid glacé de la Sibérie.

Exactement deux semaines plus tard, le 18 novembre, une autre machine a permis à un nouveau joueur de gagner une somme, certes inférieure à la première, mais plus que satisfaisante. 593,480£ ont été libérés sur la slot Cleopatra, mais aucune information complémentaire n'a été apportée.

La série de gains a ensuite continué sur le casino SkyVegas quand un joueur a craqué une deuxième fois en 4 jours le jeu Cleopatra pour un gain de 519,703£.

Comme la machine en avait encore visiblement dans le ventre, elle a décidé d'apporter joie et bonheur à un autre parieur le 9 décembre, qui a empoché 650,013£ sur un seul spin. Cette fois, le jackpot a la particularité d'avoir été touché sur support mobile, nouvelle preuve qu'il est possible de gagner aussi gros sur un PC traditionnel que sur un smartphone ou une tablette.

Enfin, Siberian Storm choisit de fermer la marche (pour l'instant tout du moins) avec un cinquième jackpot le lendemain même, le 10 décembre, encore une fois via la version mobile du casino Mr Green.

On constate donc que ces gains ont eu lieu sur seulement deux machines du fournisseur IGT, et que deux de ces jackpots ont été remportés sur mobile. Au final, IGT boucle une série de 5 victoires majeures en à peine plus d'un mois et permet d'être placé sous le feu des projecteurs en ce début d'année 2016.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.