La Malaisie veut s'armer contre les cyber-cafés de jeux en ligne illégaux

img auteur
Par LE 28.11.2013
La Malaisie veut s'armer contre les cyber-cafés de jeux en ligne illégaux

Les autorités malaisiennes ont fait savoir qu'elles allaient renforcer leur service de sécurité envers les cyber-cafés proposant des jeux d'argent illégaux et tenter d'avoir une approche plus efficace contre ce type de pratique.

La Malaisie change de technique

Le continent asiatique est celui qui connaît la plus forte croissance sur son secteur des jeux d'argent en ligne. De nombreuses sociétés de jeux installent leur siège dans un de ces pays et profitent du côté flambeur de beaucoup de joueurs asiatiques.

Pendant ce temps, d'autres société de jeux offshores se débrouillent pour proposer ce genre de jeux à ceux que ça intéresse et les cyber-cafés ont partie des établissement qui peuvent faciliter le pont entre joueurs et les sites de jeux illégaux.

C'est pourquoi les autorités malaisiennes, qui ne cessent de fermer des établissements ayant fraudé, veulent mettre un coup d'arrêt à cela. Elles ont annoncé que la province du Selangor allait permettre à ses forces de l'ordre d'avoir les moyens pour intervenir. Elles pourront confisquer le matériel ayant servi à la fraude pour empêcher les opérateurs de pouvoir se ré-installer ailleurs sans difficulté.

Des logiciels espions

En outre, les cyber-cafés vont devoir installer deux logiciels pour détecter d'éventuelles fraudes. Ces logiciels devraient être en mesure de déceler des pratiques de jeux interdites par le pays.

C'est donc un combat qui s'intensifie pour la Malaisie. Car le gouvernement en a assez de fermer des établissements et de les voir ouvrir parfois juste quelques jours après. L'intention de régler ce problème est très ferme mais risque d'être compliqué au vu de l'imagination et de la persévérance de certains contrevenants.  

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.