La principauté d'Andorre aura-t-elle un jour son propre casino ?

img auteur
Par LE 26.02.2020
La principauté d'Andorre aura-t-elle un jour son propre casino ?

Les choses sont définitivement compliquées pour le futur casino de la principauté d'Andorre. Tellement qu'il pourrait ne jamais voir le jour. Le petit pays situé entre la France et l'Espagne avait annoncé en 2014 vouloir son propre casino terrestre. Rien n'a encore été fait depuis et une guerre entre gouvernement et firmes de casino se tient toujours, pour savoir qui aura le droit d'être présent sur le territoire.

Une possible bataille juridique pour le futur casino d'Andorre

En 2014, Andorre annonçait vouloir un casino terrestre pour à la fois permettre à ses résidents de jouer sans avoir à traverser la frontière, satisfaire les envies de flambe des touristes et tenter d'en attirer un peu plus. 

Plusieurs firmes avaient alors exprimé leur intérêt pour l'enclave, notamment the Genting Group, Barrière et Partouche. 

En 2018, Andorre déclarait choisir la firme de jeux locale Jocs SA, qui proposait un casino de 4,000m² dans la capitale Andorre-la-vieille pour un montant total de 15€ millions. La décision n'a pas plu à tous les autres opérateurs qui estimaient que leurs propositions étaient toutes plus solides. Selon ces firmes, Jocs SA a uniquement été choisi pour son origine, non par la qualité de son projet.

A la fin du mois de janvier 2020, le gouvernement d'Andorre revenait sur sa décision en refusant le projet à Jocs SA, qui décida alors de faire appel de la décision. Peu après en février, la décision est confirmée par le régulateur des jeux du pays (Andorra’s Consell Regulador Andorrà del Joc).

Jocs a maintenant 30 jours pour faire appel une dernière fois. Le régulateur aura alors deux mois pour se décider et si la décision est confirmée, l'affaire pourra être portée devant les tribunaux d'Andorre pour un verdict final. 

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.