Le gouvernement de Macau s'apprête à limiter le nombre de visiteurs annuels

img auteur
Par LE 25.04.2015
Le gouvernement de Macau s'apprête à limiter le nombre de visiteurs annuels

Alors que la situation à Macau est tendue depuis maintenant 10 mois, les autorités chinoises ont annoncé qu’elles allaient certainement imposer une limite maximale de visiteurs par an.

Un cap à 21 millions

Le but de cette limite est de « maintenir une qualité respectable pour les résidents permanents de Macau ». Si trop de visiteurs sont accueillis chaque année, cela peut créer une gêne.

D’après le gouvernement de Macau, la ville peut accueillir confortablement entre 89.000 et 92.000 visiteurs journaliers dans les bons jours.

Pendant le nouvel an chinois, une moyenne de 147.000 visiteurs a été observée et a été jugée « bien au-dessus » de la capacité d’accueil de la ville par le Ministre de la Culture et des Affaires Sociales Alexis Tam Chon Weng.

Après l’annonce des 21 millions maximum, les opérateurs de casinos de la ville ont exprimé leur inquiétude. Depuis l’année dernière, la situation est compliquée et le chiffre d’affaires des établissements est en baisse. Cette nouvelle mesure sonne donc comme une barrière de plus pour le retour de la croissance.

Pour rassurer ces opérateurs, Alexis Tam a précisé que ce cap était temporaire et que celui-ci serait revu à la hausse au fur et à mesure des améliorations d’infrastructures. Avec les nombreuses constructions de casinos prévues dans les années à venir, ce chiffre devrait donc rapidement augmenter.

L’interdiction totale de fumer

Pour rajouter à l’inquiétude générale, le gouvernement a également confirmé que l’interdiction de fumer totale dans les casinos était toujours en projet.

Après l’interdiction de fumer partielle, les opérateurs avaient aménagé leurs établissements en mettant en place des salles spéciales pour les joueurs fumeurs. La confirmation de l’interdiction totale est donc une mauvaise nouvelle de plus qui risque de freiner les investissements futurs et pousser les firmes de jeux à privilégier, comme elles commencent déjà à le faire, d’autres destinations comme les Philippines ou la Corée du Sud.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.