Le poker en ligne français encore en baisse sur le premier trimestre 2014

img auteur
Par LE 17.04.2014
Le poker en ligne français encore en baisse sur le premier trimestre 2014

En ce début de semaine, l’Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (Arjel) a communiqué les résultats du poker en ligne pour le premier trimestre 2014, montrant une nouvelle baisse de revenus.

Nouvelle baisse de revenus des opérateurs

Pour le premier trimestre 2014, les résultats ont montré une baisse de 19% en cash-game. Comme depuis quelques temps, on observe une forte baisse de l’affluence en cash-game mais une légère hausse au niveau des tournois. Globalement, les opérateurs ont observé une baisse de 10%.

Cela fait depuis 2011 que l’activité poker en ligne en France est en retrait. Entre les premiers trimestres 2013 et 2014, il y a eu 21% de comptes actifs en moins chaque semaine. C’est définitivement le secteur des jeux en ligne qui est en crise en France. A côté, les paris hippiques et sportifs se portent plutôt bien.

Le montant total des mises en cash-game est passé de 1.2 millions d’euros  au premier trimestre à 1.4 millions d’euros. Pour les tournois, le montant total des buy-ins de l’ensemble des tournois était de 375 millions d’euros contre 407 millions d’euros en ce début d’année.

Cela fait donc des revenus nets de 65 millions d’euros pour les opérateurs pour ce premier trimestre (contre 72 millions en 2013). Mis à part les deux premières salles de poker en France (Pokerstars et Winamax), les autres opérateurs peinent à s’en sortir comme il le ferait sur d’autres marchés, plus ouverts et dynamiques.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.