Les 10 plus gros jackpots de machines à sous en ligne de la semaine passée

img auteur
Par LE 23.11.2013
Les 10 plus gros jackpots de machines à sous en ligne de la semaine passée

De nombreux jackpots sont remportés chaque semaine sur l'ensemble des casinos en ligne disponibles du la toile. Mais la semaine dernière semble avoir été particulièrement profitable aux joueurs de casino puisqu'un nombre record de gains a été enregistré.

Florilège de jackpots

Allez pour faire baver un peu et pour montrer qu'il n'y a pas que les jackpots de plusieurs millions de Netent ou Microgaming qui existent, voici les 10 plus gros jackpots remportés durant la semaine passée.

Le plus gros a été celui d'Everybody's Jackpot de Playtech pour 553,449$. Celui-ci est très particulier. Le principe ici est que le vainqueur remporte 70% du jackpot, soit environ 400,000$, tandis que les autres joueurs ayant participé les dernières 24h et ayant effectué les conditions de mises se partagent les 30% restants, une bonne consolation !

The Big One Mega Cash est tombé pour 144,122$ chez PartyGaming. Wall St Fever de Playtech a offert 1280,75$. Rival Gaming est derrière avec un joli jackpot de 103,079$ avec sa machine à sous Money Magic.

Mega Fortune a encore récompensé un joueur avec son Major Jackpot (en-dessous du Mega Jackpot) pour 111,216 euros. Peu de précisions sur celui-ci, si ce n'est que le joueur en question misait assez gros.

Playtech a décidément été généreux avec un autre jackpot, de 93,826$ sur la machine à sous Queens of the Pyramids, qui est une des plus sympathique de l'éditeur (en terme de jackpot).

Le Jackpot Joker Poker a permis à un joueur d'engranger la somme de 60,487 euros, tandis que Microgaming a libéré son Major Jackpot (là encore inférieur au Mega Jackpot habituel) sur la machine à sous Mega Moolah pour 66,757$.

Enfin pour finir ce top 10, un dernier jackpot de Playtech sur Diamond Valley pour 62,421$ et le jackpot de 57,994$ sur PatyGaming. Si tout ça ne vous donne pas envie de jouer...

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.