Nouvelle loi européenne sur la protection des consommateurs - Les opérateurs à risque s'ils fautent

img auteur
Par LE 22.12.2015
Nouvelle loi européenne sur la protection des consommateurs - Les opérateurs à risque s'ils fautent

Les opérateurs de jeux d'argent en ligne européens pourraient faire face dans le futur à des amendes importantes en cas de violation des lois sur la protection des données et de la vie privée des joueurs en Europe.

Les opérateurs s'engagent à plus de transparence

La semaine passée, la Commission Européenne a annoncé avoir trouvé un accord entre pays pour les protections des données des joueurs. Cet accord va permettre d'assurer la sécurité des informations à travers tous les pays du continent. Si les entreprises ne se conforment pas à ces nouvelles règles, elles risquent de grosses amendes.

Concrètement, les sociétés de jeux devront expliquer à leurs joueurs comment leurs données personnelles sont utilisées et les informer quand ces informations sont susceptibles d'être vu par d'autres tiers. Cela comprend aussi les cas de hack de comptes, comme celui qu'a subi Paysafe il y a quelques années.

Entre 2009 et 2010, La firme Paysafe (qui possède les portefeuilles électroniques Neteller et Skrill) avait été hackée et les informations personnelles de 7,8 millions de joueurs avaient été compromises. Elle avait décidé de ne rien révéler à l'époque pour ne pas effrayer les utilisateurs. Plutôt que d'attendre 5 ou 6 ans pour oser en parler, les sociétés auront désormais l'obligation légale de le dire à leurs clients le plus tôt possible.

Et l'amende en cas de faute découverte pourrait être suffisamment coûteuse pour être dissuasive. Celle-ci pourra aller jusqu'à 4% du chiffre d'affaires globale d'une société. Cela pourrait donc poser des amendes de plusieurs millions, ou dizaines de millions de dollars pour les acteurs les plus importants.

Bon après c'est comme tout, entre le discours et ce qui est fait en pratique, il y a souvent un gouffre mais nous pouvons au moins constater qu'un semblant d'effort est fait pour protéger les consommateurs et empêcher que les superstructures n'en fassent qu'à leur tête...

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.