Paddy Power en dindon de la farce après l'élection surprise de Donald Trump

img auteur
Par LE 10.11.2016
Paddy Power en dindon de la farce après l'élection surprise de Donald Trump

Qui l'eût cru ? Paddy Power, qui adore faire le buzz, avait décidé il y a quelques semaines de payer en avance les paris voyant Clinton gagnante. Le bookmaker avait déboursé 1,1$ million à quelques 6,000 chanceux joueurs. Ces joueurs sont d'autant plus chanceux qu'ils ne méritaient pas de gagner leurs paris sur Clinton, puisque les résultats d'hier matin ont montré la victoire surprise de Donald Trump.

Suite aux résultats, Paddy Power a dû payer les paris pro-Trump, qui se sont chiffrés à plus de 4,5$ millions. Naturellement, les mises payées pour les pro-Clinton ne seront pas remboursées, ce qui permet à Paddy Power d'être le seul bookmaker à avoir payé tous les paris pour cette présidentielle américaine. Tout le monde gagne chez Paddy ! Sauf Paddy...

Le plus gros paiement politique jamais réalisé

L'ironie est belle il faut l'avouer. Paddy Power est un maître en matière de publicité et sa décision de payer aussi tôt les parieurs pro-Clinton était assez osée. Le bookie avait déjà tenté cette opération par le passé, mais avec beaucoup plus de retenue, en payant deux jours en avance les paris pro-Obama. Cette fois, la marge était de plus de deux semaines et la firme n'a clairement pas anticipé le retour de l'affaire des emails privés de Clinton, si compromettants pour la démocrate.

« Nous sommes dans le domaine des prédictions et nous avons décidé de croire en notre instinct en payant en avance les paris Clinton, mais mon dieu que nous avons eu tort. » a déclaré un porte-parole de Paddy Power.

Le bookmaker britannique a dû honorer sa dette envers les pro-Trump, qui ont massivement parié lors des derniers jours avant l'élection. Il a dû payer une somme record de 4,5$ millions. Certains bookmakers avaient enregistré en effet des mises records peu avant les élections.

« Nous nous sommes totalement faits avoir par Trump avec une victoire qui entraîne le plus gros paiement pour un pari politique dans l'histoire de notre entreprise. »

Pendant ce temps, de nouvelles possibilités de paris sont apparues sur le site qui propose dores et déjà de parier sur une ré-élection de Trump en 2020, sur l'éventualité qu'il fasse construire un mur entre les Etats-Unis et le Mexique ou qu'il transforme la Maison Blanche en or.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.