Après les bénéfices en 2017, Partouche prévoit des rénovations pour 2018

img auteur
Par LE 06.02.2018
Après les bénéfices en 2017, Partouche prévoit des rénovations pour 2018

Nous observions il y a quelques jours que les casinos terrestres français avaient réalisé une année 2017 convaincante, avec le groupe Barrière occupant la place de choix tant au niveau du chiffre d’affaires que de l’évolution de ce dernier par rapport à 2016. Cependant, si Partouche n’a pas augmenté de façon significative son chiffre d’affaires, ses bénéfices ont triplé, lui permettant de faire quelques projets pour 2018 et de certainement rester dans le top 2.

La vente de Cannes Balnéaire gonfle les bénéfices

L’augmentation du chiffre d’affaires de Partouche a été de moins d’1 % en 2017. Pour autant, les bénéfices ont triplé par rapport à 2016, soit 37,4€ millions au lieu de 11,1€ millions. Comment ces bénéfices ont-ils pu être aussi importants ?

Tout simplement car ces bénéfices comprennent la vente pour 23,5€ millions de la filiale Cannes Balnéaire. La vente de ce bien s’est faite dans une volonté de regonfler les résultats de l’entreprise et de permettre d’amortir certaines dépenses, principalement liées à des rénovations de son parc actuel. En outre, Cannes Balnéaire ne générait pas de bénéfice, ce qui a arrangé Partouche au moment de la vente.

En ajoutant 23,5€ millions aux 11,1€ réalisés en 2016, on trouve un total de 34,6€ millions ce qui est proche des bénéfices du groupe en 2017. L’activité n’a donc pas été beaucoup plus florissante l’année dernière et les bénéfices ont donc été assurés par cette vente.

Partouche rénove pour rester attractif

Toujours est-il que ces 23,5€ millions sont de l’argent frais, en partie destiné à baisser la dette de la firme. L’autre partie va servir d’investissement pour l’année 2018.

En effet, quelques rénovations sont prévues pour les établissements des villes de Royat, Dieppe, La Roche-Posay, Hyères et Saint-Amand-Les-Eaux. Partouche compte également rénover ses biens d’Aix-en-Provence. Enfin, les constructions du futur casino de Pornic – où environ 150 machines à sous seront disponibles – devraient se terminer à la fin d’année 2018. Le groupe espère avec ce projet réitérer le succès de son casino en plein air de La Ciotat, lancé l’année dernière.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.