Hausse du marché des casinos français, Enghien-les-Bains toujours en tête

img auteur
Par LE 26.01.2018
Hausse du marché des casinos français, Enghien-les-Bains toujours en tête

Le marché des casinos terrestres français est l’un des plus importants d’Europe. Le pays compte quelque 200 casinos sur son territoire mais tous ne croulent pas sous l’argent. L’exercice 2017 a en effet montré une évolution globale du chiffre d’affaires de ces casinos avec 117 d’entre eux postant une évolution positive. Cela montre une certaine inégalité sur le marché. Comme dans beaucoup de domaines, ceux qui réussissent le plus génèrent de plus en plus d’argent et les plus faibles peinent à attirer une clientèle régulière.

Un marché inégal, dominé par Barrière

Le marché français dispose de beaucoup de casinos terrestres. En 2017, l’ensemble de ces établissements a généré 2.29€ milliards, soit une hausse de 2.4 % sur l’année 2016. Cette évolution positive cache cela dit une certaine inégalité qui pourrait démontrer qu’il y a un peu trop de casinos dans le pays.

Le leader du marché reste le groupe Lucien Barrière qui accapare 695€ millions en recettes, suivi par le groupe Partouche et ses 540€ millions. La troisième place est occupée par le casinotier Joa et ses 211€ millions. En plus de truster la première place, Barrière a aussi montré la plus forte évolution avec 3.6 % de mieux qu’en 2016.

Sur les cinq casinos les plus performants en France, Barrière en possède quatre. Le plus gros casino en France reste celui d’Enghien-les-Bains qui réunit 169.6€ millions de chiffre d’affaires. Sa domination est sans partage.

L’année dernière, la firme a annoncé son premier casino en Afrique, preuve qu’elle garde la volonté de s’étendre sur d’autres marchés.

Partouche de son côté n’a pas réussi à augmenter son chiffre d’affaires de façon convaincante (moins de 1 % de mieux qu’en 2016). Pourtant l’opérateur a tenté quelques innovations comme son casino en plein air à La Ciotat.

Partouche propose toujours son fameux Megapot, un jackpot commun à tous ses établissements, responsable de dizaines de millions de gains depuis son lancement. L’année dernière, il a permis à un joueur de rafler 2.8€ millions à la Grande Motte. Son record est toujours fixé à 3.3€ millions (2009).

Les casinos comptent surtout sur les machines à sous

Le marché français est toujours dominé par les machines à sous, responsables de près de 85 % des revenus avec 1.92€ milliards (malgré une baisse de 1.5 % sur l’année précédente). Les slots restent la valeur sure des casinos et le meilleur moyen pour développeur leurs chiffres d’affaires. Elles sont en effet simples d’utilisation et ne nécessitent pas de personnel, en dehors des techniciens chargés des maintenances et résolutions de problèmes.

Les jeux de tables live ont totalisé 202.2€ millions, sachant que le plus populaire (tout du moins le plus rentable) reste la roulette (72.1€ millions), suivie de près par le blackjack (67.2€ millions). Les jeux de table électroniques ont généré 144.6€ millions.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.