Attaques : une semaine noire pour les casinos

img auteur
Par LE 01.09.2011
Attaques : une semaine noire pour les casinos

Les attaques contre les casinos se multiplient et font malheureusement de plus en plus de victimes.


La semaine dernière, on a appris que le casino royal de Monterrey avait été incendié par un groupe de trafiquants causant la mort d'une cinquantaine de personnes. En France, c'est un retraité qui a braqué un casino et s'est fait descendre par la gendarmerie.

Une attaque sans précédent au casino de Monterrey

La guerre contre le trafic de drogue engagé par le gouvernement mexicain vient de coûter la vie à plus de cinquante joueurs au casino Royale de Monterrey, dans le Nord du Mexique. Un après-midi de jeudi dernier, alors que tout semble habituel, des hommes armés pénètrent dans le casino et commencent à asperger d'essence le batiment. Ils demandent aux joueurs de sortir mais pris de paniques, ces derniers courent se réfugier à l'arrière du casino, sans issue possible.

Les assaillants mettent alors le feu au casino avant de prendre la fuite. Sur les 80 joueurs présents ce jour là, 53 vont périr dans l'incendie de l'établissement de jeu. La majorité s'était réfugier dans les toilettes du casino et se sont fait piéger par l'épaisse fumée qui a envahit les lieux.

casino mexique incendie

Un acte de barbarisme et de terrorisme

Le gouvernement Mexicain de Felipe Calderon a immédiatement condamné cet acte de barbarisme et s'est engagé à poursuivre sans relâche les instigateurs de l'attaque. Il semblerait que l'affaire soit relié au trafic de drogue. Monterrey est en effet une plaque tournante du trafic et fait le pont entre la Colombie et les Etats Unis.

Un septuagénaire braque le casino de Trouville

En France, c'est un retraité de 75 ans qui a braqué le casino de Trouville. L'homme originaire du Portugal était considéré comme dépressif et avait arrêté son traitement contre la maladie d'Alzheimer. Il s'était rendu au casino vêtu d'une casquette et armé d'un pistolet de quatrième catégorie pour braquer la caisse centrale et prendre la fuite avec 7500€.

Les gendarmes l'ont pris en chasse avant d'ouvrir le feu. L'homme est décédé quelques instants plus tards malgré les tentatives de réanimations.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.