Le marché des jeux d'argent en Corée du Sud croît toujours en 2016

img auteur
Par LE 07.03.2017
Le marché des jeux d'argent en Corée du Sud croît toujours en 2016

Les casinos de Corée de Sud ont encore réalisé une belle année 2016 en affichant une croissance de 7,7% pour un total de 17,6$ milliards générés (20,3KRW trilliards). En parallèle, le pays est en crise depuis quelques années et de plus en plus de personnes sont en difficulté financière. Comme c'est souvent le cas, les populations regardent les jeux d'argent avec d'avantage d'intérêt lorsque les temps sont durs, dans l'espoir de craquer la banque une fois pour toutes et se mettre à l'abri.

Le marché toujours dominé par le Kangwon Land

Les 17 casinos du pays ont généré 17,6$ milliards en 2016, ce qui correspond à une hausse de 7,7% sur 2015. A noter qu'une hausse similaire avait été constaté en 2015. Sur ces casinos, un seul est autorisé à accueillir les résidents coréens, tous les autres ne doivent se contenter que des touristes.

La Corée du Sud a en effet une politique restrictive concernant ses résidents, comme c'est le cas de beaucoup de pays asiatiques. Le Kangwon Land – le seul qui puisse accueillir tout le monde – réalise plus de chiffre d'affaires que l'ensemble des 16 autres casinos réunis. Les loteries sont en hausse de 9,3% et les paris sur les courses de chevaux en stagnation.

Avec moins d'argent, les joueurs misent plus

Alors que la croissance des casinos est prometteuse et installe doucement le pays en tant que destination phare pour les jeux d'argent, l'économie du pays est en chute. Les populations sont de plus en plus nombreuses à éprouver des difficultés financières et le pouvoir d'achat est en baisse. Il est donc surprenant de voir que moins les gens ont d'argent, plus ils ont tendance à en dépenser en jeux.

Alors que cela peut paraître surprenant d'un point de vue purement logique et rationnel, il a été démontré par le passé que cette constatation n'est pas rare. Jouer à des jeux de casino en ligne ou aux loteries permet de rêver au jackpot, celui qui met définitivement à l'abri. Placer une mise négligeable pour tenter de gagner des millions pourrait être rationnel si les cotes n'étaient pas si désavantageuses (surtout concernant les loteries). Le cumul de ces petites mises finit par faire une somme importante, rarement compensée par le gain espéré.

L'autre raison qui pousse quelqu'un à jouer à des jeux d'argent alors que la situation financière ne le recommande pas est la simple recherche de divertissement. Le besoin de se changer les idées et de ressentir un certain frisson peut amener un joueur occasionnel à jouer plus souvent, surtout si le quotidien est « morose ».

« A cause de la récession économique, les gens ont tendance à rêver de faire fortune avec un seul gros coup. Il est nécessaire de stimuler la mobilité sociale pour réduire ce genre de sentiment. » d'après Kwak Geum-joo, psychologie à l’université de Seoul.  

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.