Les répercutions de l'ouragan Sandy sur la fébrile Atlantic City

img auteur
Par LE 26.11.2012
Les répercutions de l'ouragan Sandy sur la fébrile Atlantic City

Faisant face à une baisse des revenus des casinos depuis quelques années, Atlantic City dans le New Jersey s'est sorti de l'épisode Sandy en rouvrant ses établissements de jeux plutôt vite, faisant le plaisir de certains et le scepticisme d'autres.

Le New Jersey directement frappé par Sandy

L'ouragan Sandy a causé plus de 50$ milliards de dommages aux Etats-Unis. Le New Jersey, proche de la zone la plus dangereuse, a du mettre son économie touristique de 38$ milliards par an entre parenthèse. Les autorités ont ordonné la fermeture des 12 casinos de la ville le 28 Octobre, pour se prévenir de la catastrophe à venir. 

Alors que l'industrie des jeux d'Atlantic City est arrivée deuxième l'année passée aux Etats-Unis avec 3,3$ milliards de dépenses, derrière le Nevada, on estime à seulement 2,4$ milliards les chiffres pour les 9 premiers mois de cette année. Difficile tendance pour la ville qui compte l'essentiel de ses revenus venant des jeux d'argent des casinos. 

Le passage de Sandy a fait des dégâts sur la ville des jeux d'Atlantic city

Un passage éclair mais pas sans trace...

Quelques jours après que Sandy soit passée, la plupart des casinos ont rouvert leurs portes aux visiteurs début Novembre. L'ouragan n'ayant fait finalement peu de dégâts par rapport à la catastrophe attendue, les gérants et le gouvernement étaient pressés de relancer leurs activités, la ville est déjà en crise, il n'y pas de temps a perdre pour essayer de faire du profit. 

Ceux qui n'ont eu que des dégâts mineurs dans leurs habitations et qui aiment le jeu, ont pu se ruer dans les casinos, qui étaient presque vides les premiers jours d'ouverture. Mais même si l'impact a été moins violent que ce qui était craint, il y a tout de même des dommages et des personnes qui ont perdu leurs logements. Environ 6300 personnes sont encore hébergés par des abris d'urgences de l'Etat, sur les 40.000 que comptent la ville.

La réouverture des casinos de la ville a quelque chose de pressant et de presque « offensant » pour les principales victimes de Sandy, qui préféreraient voir l'énergie déployée pour les jeux aller vers l'aide pour  les personnes encore en difficultés. Néanmoins, le centre vital d'Atlantic City est le jeu et pas autre chose, il est donc normal de voir les acteurs de l'industrie tenter de se relancer au plus vite.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.