L'OPAP obtient le monopole de jeux en Grèce malgré les contestations

img auteur
Par LE 30.07.2013
L'OPAP obtient le monopole de jeux en Grèce malgré les contestations

La Commission Européenne a récemment permis à la Grèce d'autoriser un monopole d'exploitation à l'OPAP pendant une durée de 7 ans. Sauf changement, la société en partie publique pourra donc agir seul jusqu'en 2020 pour les jeux en ligne.

Le monopole qui suscite les critiques

Beaucoup d'organisations se sont montrées contre cette décision, bien avant qu'elle soit prise d'ailleurs. C'est entre autres le cas du gouvernement de Malte qui est le siège de nombreux sociétés de jeux de casino en ligne, mais aussi de groupes influents comme la Remote Gambling Association et la European Gaming and Betting Association.

Selon eux, ce monopole va empêcher une compétitivité saine entre les opérateurs et, comme l'avait pourtant statuée en Janvier dernier la Cour Européenne de Justice, enfreindre des lois essentielles.

Betfair et William Hill se sont également exprimés contre cette décision, pour des raisons de manque d'équité. Les deux acteurs étaient en effet intéressés par ce marché et n'aurait certainement pas vu d'un mauvais œil cette décision, si l'un d'entre eux avait été désigné pour ce monopole.

L'OPAP se voit accorder le monopole de jeux en Grèce

Quelques limites de jeux

Malgré tout, ce monopole n'est pas total à 100%. En effet, les activités de Casino Live Dealer et de tournois de poker en ligne pourront être opérés par d'autres opérateurs, c'est déjà ça. 

Reste à voir si cette décision tient, ou si un changement s'opère suite aux plaintes et aux éventuelles pressions que subiront la Commission Européenne ou l'OPAP lui-même.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.