Zynga ne proposera pas de jeux en ligne en argent réel aux Etats-Unis

img auteur
Par LE 02.08.2013
Zynga ne proposera pas de jeux en ligne en argent réel aux Etats-Unis

Voilà une nouvelle qui a choqué les investisseurs du monde entier : Zynga a décidé de ne pas proposer de jeux en ligne en argent réel sur le territoire américain. 

Depuis quelques mois, les législations aux Etats-Unis progressent et ont permis de lancer officiellement cette ouverture de marché. Peu d'état pour l'instant ont légiféré en faveur des jeux de casino en ligne mais la course est lancée, pas de doute. 

Période trouble pour Zynga

Après des débuts spectaculaires, Zynga stagne et est même obligé de licencier un grand nombre de salariés, ainsi que de fermer ses bureaux de New York et de Los Angeles.

Cette information confirme que Zynga ne considère pas le marché américain comme le principal, mais assure tout de même qu'il n'a pas l'intention de renoncer définitivement. On peut envisager un changement de stratégie à l'avenir, mais pour l'instant ce n'est pas à l'ordre du jour, c'est sûr !

« Zynga a choisi de ne pas se concentrer sur l'obtention d'une licence pour proposer du jeux en argent réel aux Etats-Unis. Zynga va continuer à évaluer l'ensemble de ses priorités sur le marché du jeu en argent fictif, le marché des jeux sociaux, y compris les jeux de casino sociaux. » déclare le nouveau PDG Dan Mattick - poste occupé encore il y a peu par son fondateur Mark Pincus.

Le marché européen en argent réel

Bon, pas de marché américain mais le marché européen alors ? Car Zynga propose déjà du jeu en argent réel chez les britanniques par exemple. A ce propos Zynga déclare ne pas vouloir se retirer de ce marché, pour le moment. 

Zynga a également publié quelques chiffres pour la fin du second trimestre. Quelques indicateurs montrent une santé financière décevante. Les revenus globaux ont baissé de 31% ( 231$ millions) par rapport à la même période l'année passée.

Seul résultat positif, la compagnie détient 1,5$ milliard en cash et investissements.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.