Barrière : le casino d’Enghien-les-Bains a perdu plus de 60 millions d’euros à cause du Covid

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
Barrière : le casino d’Enghien-les-Bains a perdu plus de 60 millions d’euros à cause du Covid

Le casino Barrière d’Enghien-les-Bains, situé dans le Val-d’Oise, a vu son bilan d’exploitation chuter de manière drastique en raison de la pandémie de Covid-19 en 2019 et 2020. Selon le rapport de délégation présenté en conseil municipal le jeudi 25 novembre dernier, le bilan 2020-2021 serait pire encore, le pass sanitaire ayant plombé les finances du casino.

Le casino d’Enghien-les-Bains mis à mal par la pandémie de Covid-19 

La crise politico-sanitaire n’a pas fait de cadeau au mythique casino d’Enghien-les-Bains détenu et exploité par le groupe Barrière. En effet, l’établissement de jeux de la cité thermale a vu son chiffre d’affaires dégringoler entre le 1er novembre 2019 et le 31 octobre 2020. L’expertise comptable fait état d’un manque à gagner de 63,10 millions d’euros pour ce seul exercice fiscal.

Cependant, les décideurs se veulent rassurants au sujet du casino Barrière d’Enghien-les-Bains : « L’activité du casino a été affectée par la crise mais elle reste quand même bénéficiaire », explique l’adjointe en charge des finances, Sophie Merchat. Quant au maire d’Enghien-les-Bains, Philippe Sueur, il tente de relativiser : « Certes, l’exercice 2020 n’a pas été brillant, mais il n’est pas nul non plus… ».

Et pourtant, en raison des assez mauvaises performances du casino d’Enghien-les-Bains, la municipalité n’a encaissé que 6,725 millions d’euros en 2020, soit 9,7 millions d’euros de moins qu’en 2019. Ce trou est plus que contraignant pour la commune, en manque de trésorerie, Philippe Sueur rappelant que le casino a fonctionné à plein régime jusqu’à la mi-mars, avant d’être affecté par des confinements à répétition.

D’ailleurs, la chute des revenus du casino d’Enghien-les-Bains concerne l’ensemble de ses activités. Ainsi, les recettes de son théâtre ont baissé de 62 %, celles du Grand Hôtel ont diminué de 48 %, quant à celles du restaurant, elles sont elles aussi en berne avec une chute de 47 %.

« On a pu se maintenir à flot en 2021, mais ce ne sera pas pareil en 2022 »

Le maire d’Enghien-les-Bains rassure malgré tout en rappelant que sa commune est la plus indemnisée de France, car trop dépendante de son casino sur le plan économique et financier. Outre un pourcentage du produit brut des jeux fixé à 15 %, la ville reçoit une redevance de locaux ainsi qu’une contribution pour le développement touristique. Pour finir, la commune perçoit de l’État un crédit d’impôt au titre de l’activité du théâtre de son casino.

« Il faut admettre qu’on a toujours été habitués à un certain train de vie à Enghien-les-Bains. Mais celui-ci s’est nettement réduit, et à présent, il nous faut envisager l’avenir différemment. Le bouclier financier dont nous disposons nous a aidé à nous maintenir à flot en 2021. Mais ce ne sera pas pareil en 2022 car notre budget est désormais inférieur à 12 millions d’euros », prévient Philippe Sueur.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Partouche : un retour à la normale pour les casinos du groupe au troisième trimestre
Partouche : un retour à la normale pour les casinos du groupe au troisième trimestre

Partouche : un retour à la normale pour les casinos du groupe au troisième trimestre

Le groupe Partouche, deuxième opérateur de casinos dans l’Hexagone en termes de chiffre d’affaires, a publié le mardi 13 septembre 2022 les résultats de son CA...

Top 5 des métiers que l’on peut exercer dans un casino terrestre
Top 5 des métiers que l’on peut exercer dans un casino terrestre

Top 5 des métiers que l’on peut exercer dans un casino terrestre

Pandémie de Covid-19, crise énergétique, pénuries alimentaires, l’actualité du moment n’a vraiment rien de rassurant. Quant au marché de...