Casino Partouche de La Grande-Motte : une joueuse touche 478 000 € le jour de l’An !

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

On peut le dire, une heureuse joueuse en a déjà eu de la chance, en 2019 ! En effet, le jour de l’An, à 14 heures 30 précises, une dame âgée de plus de 60 ans qui vit dans le Gard a remporté le fameux jackpot progressif de Partouche, le Megapot ! Le montant de son gain : 478 777 € et des poussières ! Retour sur ce coup de pouce du destin qui est arrivé à point nommé !

2019 à peine commencée, elle remporte 478 000 € !

Le casino Partouche de La Grande-Motte a été le témoin d’un gain aussi bien magistral que surprenant. En effet, le 1er janvier 2019, à 14 heures 30, une joueuse sexagénaire a touché le Megapoct du casino, repartant avec un chèque de 478 777,73 €. Un tel gain un jour de l’An, cela est particulièrement rare et, autant le dire, la direction du casino ne s’y attendait pas. « J'ai crié le prénom de mon fils, il a couru vers moi et il m'a pris dans ses bras », raconte Maryse-Alice, encore émue.

Poursuivant son récit, la gagnante avoue avoir eu du mal à réaliser ce qui était en train de lui arriver : « Étrangement, dans l’instant, je n’ai pas eu de réaction. J’ai compris que j’avais gagné bien plus tard. À ce moment-là, j’ai paniqué, et c’est pour cela que j’ai appelé mon fils », raconte la résidente de Villeneuve-lès-Avignon. Mais le choix du Pasino de La Grande-Motte n’était pas anodin. « J’ai hésité entre le Grau-du-Roi et La Grande-Motte. J’ai choisi la deuxième option car mon intuition m’a dit qu’il fallait que je m’y rende. J’ai vécu la même chose il y a plus de dix ans. À l’époque, j’avais remporté 52 000 € à Aix-en-Provence ». Comble du hasard, dix ans après, le gain est lui aussi dix fois plus élevé ! Incroyable, n’est-ce pas ? 

Stéphan Vosgiens : « Calmer les nerfs des gagnants »

Le directeur du casino Partouche de La Grande-Motte, M. Stéphan Vosgiens, conscient qu’un tel gain peut être un véritable choc pour les gagnants, s’assure systématiquement que les heureux élus ne soient pas trop déstabilisés. « Nous célébrons toujours l’événement avec les gagnants et nous faisons en sorte qu’ils soient entourés. Je l’admets, nous partageons la joie des gagnants par procuration, nous cherchons à calmer leurs nerfs », confie-t-il. 

Cet accompagnement bienveillant est d’ailleurs confirmé par Maryse-Alice, qui se rappelle que le directeur du casino et les employés sont venus vers elle, l’ont pris dans ses bras et l’ont aidé à redescendre un petit peu sur Terre. La sexagénaire, qui ne touche que 220 € de retraite par mois, a pleinement pris conscience de l’importance de son gain et pourra, cela est une certitude, profiter de 2019 comme il se doit.

Même si l'on est pas au niveau de certains Megapot, comme celui de la Grande Motte touché en 2017, cette gagnante peut véritablement être aux anges !

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Play’n Go chatouille l’ivoire avec sa nouvelle machine à sous vidéo The Paying Piano Club
Play’n Go chatouille l’ivoire avec sa nouvelle machine à sous vidéo The Paying Piano Club

Play’n Go chatouille l’ivoire avec sa nouvelle machine à sous vidéo The Paying Piano Club

Seulement une semaine après avoir lancé son dernier titre Thunder Screech™, le studio suédois de développement de jeux de casino en ligne Play’n Go est de...

Australie : au sein du groupe Crown Resorts, des démissions en cascade pour cause de blanchiment d’argent
Australie : au sein du groupe Crown Resorts, des démissions en cascade pour cause de blanchiment d’argent

Australie : au sein du groupe Crown Resorts, des démissions en cascade pour cause de blanchiment d’argent

Le directeur général de Crown Resorts, l’un des plus grands groupes de casinos en Australie, a imité plusieurs autres dirigeants de la firme ayant annoncé leur...