Casinos du groupe Vikings : un mois d’avril 2023 marqué par des cyberattaques !

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
Casinos du groupe Vikings : un mois d’avril 2023 marqué par des cyberattaques !

Aux alentours de la mi-avril, les onze casinos terrestres du groupe Vikings ont été victimes d’une cyber-attaque à grande échelle. Certains des établissements en question, tels que celui de Bourbon-Lancy, en Saône-et-Loire, n’ont pu rouvrir leurs portes que le vendredi 28 avril dernier. Que sait-on à ce stade des événements ? Les joueurs de casino doivent-ils craindre pour leurs informations privées ? Quid des hackers et de leur mode opératoire ?

Les casinos du groupe Vikings pris pour cible par des pirates informatiques

Le casino d’Houlgate, situé dans le département du Calvados, fut le premier à être victime d’une cyber-attaque le mercredi 19 avril dernier. Dans la foulée, d’autres attaques informatiques de type « rançongiciel » ont pris pour cible les casinos de Bussang, de Vittel et de Bourbon-Lancy, avant que l’intégralité du réseau de Vikings ne soit mis hors service.

Tandis qu’une plainte a été déposée par le groupe et que des investigations cyberforensiques ont été lancées, les directions des casinos concernés ont annoncé publiquement avoir fait l’objet d’attaques informatiques. Lesdites cyberattaques ont été détectées par le biais des services informatiques de Vikings Casinos, au moyen de ses consoles de supervision.

« Nous avons mis à l’arrêt notre système d’information afin de protéger les données de nos clients. Tandis que les investigations se poursuivent toujours, nous voulons rassurer nos joueurs : aucun vol de données n’a été identifié », précise le groupe Vikings dans un communiqué.

Un dépôt de plainte effectué et une cellule de crise mise en place

L’on notera que le groupe Vikings a d’ores et déjà déposé une plainte auprès de l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI) et de la CNIL (Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés). Comme mentionné plus haut, l’enquête suit quant à elle son cours mais Vikings Casinos a pris les devants en mettant au point une cellule de crise adjointe de mesures de veille. « L’objectif est de piloter la résolution de l’incident et de s’assurer qu’aucune fuite de données n’est intervenue, laquelle pourrait ne pas avoir été vue par l’analyse forensique », commente un responsable de Vikings.

Dans tous les cas, Vikings Casinos, assisté par des prestataires experts en cybersécurité, met tout en œuvre pour assurer un retour à la normale au plus vite. Aux dernières nouvelles, les jeux des casinos d’Houlgate, de Bussang et de Vittel sont à nouveau ouverts avec un mode adapté aux possibilités du groupe.

Quant aux autres casinos du groupe — notamment ceux de Sanary-sur-Mer et de Fréjus, situés dans le Var —, ces derniers devraient être à nouveau opérationnels à compter du mardi 02 mai. « Plus de peur que de mal, les données des clients et les nôtres n'ont pas été volées », expliquait  sur un ton rassurant Christophe Valeau, le nouveau directeur général du casino Vikings de Sanary-sur-Mer, au micro de France Bleu.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Découvrez la nouvelle machine à sous Whispering Winds de Play’n Go !
Découvrez la nouvelle machine à sous Whispering Winds de Play’n Go !

Découvrez la nouvelle machine à sous Whispering Winds de Play’n Go !

Sortie le jeudi 11 juillet dernier, la nouvelle machine à sous Whispering Winds du studio de développement de jeux de casino en ligne Play’n Go vous plonge dans un univers...

En Mars, il remporte un jackpot d'1,13 milliard mais n'a toujours pas réclamé son gain
En Mars, il remporte un jackpot d'1,13 milliard mais n'a toujours pas réclamé son gain

En Mars, il remporte un jackpot d'1,13 milliard mais n'a toujours pas réclamé son gain

Un résident américain a remporté le Mega Jackpot de la loterie MegaMillions pour un montant d’1,13 milliard en Mars mais n’a pas encore réclamé son prix....