Contestations de nombreux leaders des jeux contre les autorités Belges

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Certains leaders du marché des jeux en ligne accusent les autorités Belges d'essayer de les intimider  en détenant le co-dirigeant de Bwin.Party, Norbert Teufelberger, arrêté à Bruxelles il y a quelques jours. Ils demandent à la Commission Européenne que la Belgique appliquent les règles de l'union.

Vives contestations contre les lois des jeux en ligne Belges

La Commission des Jeux Belge accuse Bwin.Party de ne pas respecter les règles des jeux, ce que conteste le groupe en question, déclarant que la Belgique n'applique pas les règles de l'Union Européenne.

Dans une lettre adressée au Financial Times, 14 directeurs exécutifs, présidents et gérants de sociétés de jeux en ligne se plaignent du fait que la Commission Européenne ait émis des doutes sur la  législation Belge il y 3 ans, et que rien n'a été fait depuis. 

"Alors que les autorités Belges sont libres d'intimider les leaders européens des jeux en ligne avec des menaces sur les conséquences d'une éventuelle contestation de leurs lois sur les jeux, la Commission Européenne n'a pas encore reçu de réponse à ses propres préoccupations concernant le régime réglementaire en Belgique. (Contestations vieilles de 3 ans) "

Norbert Teufelberger, co-dirigeant de Bwin.Party

Norbert Teufelberger arrêté en Belgique

Des gros bonnets des jeux en ligne européens

La lettre ne vient pas de n'importe qui puisqu'elle inclue les directeurs de William Hill, SportingBet, 888 Holdings, Victor Chandler International et bet365, et Teufelberger lui-même, qui mettent en évidence la proximité de l'action de la police Belge au sein de la commission. Ils veulent attirer l'attention sur des pratiques qui ne seraient pas juste de la part du gouvernement du plat pays.

Un appel à Michel Barnier, commissaire au marché de la Commission Européenne, a été lancé par ces dirigeants. Ils déclarent que « les pays comme la Belgique et la Grèce qui sont en violation avec les droits de l'UE et qui cherchent à faire appliquer ces lois au niveau national sont susceptibles d'être en haut de liste. » 

La commission semble prête à enquêter sur ces cas particuliers, arguant que s'ils trouvent des éléments qui prouveraient que la Belgique viole les lois de l'UE, des mesures voire des sanctions seraient prises à l'encontre du pays. Quant à la Grèce, La Commission a déclaré être également en contact avec les autorités Grecques. Rien n'est pour l'instant très clair sur les pratiques frauduleuses ou non de ces pays et concernant Bwin.party, le groupe se dit en discussion avec la Commission des Jeux Belge. Peut-être trouvera-t-on une entente après toutes ces discussions, mais une chose est sûr, la Belgique est le centre de polémiques concernant les jeux en ligne. Et ceci n'est pas nouveau.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Pragmatic Play publie Lucky Lightning, nouvelle machine à sous créée par Wild Streak Gaming
Pragmatic Play publie Lucky Lightning, nouvelle machine à sous créée par Wild Streak Gaming

Pragmatic Play publie Lucky Lightning, nouvelle machine à sous créée par Wild Streak Gaming

La toute dernière machine à sous du studio de jeux de casino basé à Las Vegas Wild Streak Gaming, Lucky Lightning™, est dans les bacs ! Éditée par...

Casinos en ligne suisses : l’activité a été multipliée par huit en 2020 !
Casinos en ligne suisses : l’activité a été multipliée par huit en 2020 !

Casinos en ligne suisses : l’activité a été multipliée par huit en 2020 !

En Suisse, l’activité des casinos en ligne a été multipliée par huit en 2020 ! Une bonne nouvelle quand on sait qu’elle a permis de pallier la chute de revenus...