Finances : dynamisme retrouvé pour Partouche avec une marge d’exploitation de 20 %

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le
Finances : dynamisme retrouvé pour Partouche avec une marge d’exploitation de 20 %

Sur la première moitié de l’exercice fiscal 2022-2023, le groupe Partouche, numéro deux des casinos en France, a enregistré un bénéfice net en glissement annuel de 18,8 millions d’euros. L’année précédente, les comptes de Partouche étaient excédentaires uniquement parce que le groupe avait cédé sa participation dans le casino suisse de Crans-Montana et soldé des litiges avec l’État belge (pour 17,5 millions d’euros). Le dynamisme commercial semble donc être retrouvé pour Partouche !

Bonne progression du chiffre d’affaires du groupe Partouche en 2022-2023

De novembre 2022 à avril 2023, le bénéfice net de Partouche a chuté de 23,6 % à 18,8 millions d’euros, contre 24,6 millions d’euros l’année précédente à la même période, laquelle fut notamment marquée par la vente de la participation du groupe dans le casino de Crans-Montana.

Toutefois, l’information à retenir est que le chiffre d’affaires de Partouche est en hausse de 15,2 %, à 215,6 millions d’euros. Il faut dire que le résultat opérationnel de l’opérateur de casinos français a quasiment doublé en 2022-2023, à 19,3 millions contre 9,7 millions d’euros un an plus tôt. Pour expliquer cela, le président du directoire du groupe Partouche, Fabrice Paire, évoque le « dynamisme retrouvé » par les casinos de la marque.

« Sur le chiffre d’affaires, nous avons enregistré une marge d’excédent brut d’exploitation de quasiment 20 %. Cela signifie que nous sommes en train de revenir à des niveaux de rendement plutôt hauts », explique Fabrice Paire.

L’excellente performance des jeux de casino en ligne en Suisse

Partouche, qui a soufflé sa cinquantième bougie cette année, s’est par ailleurs félicité de « l’excellente performance des jeux de casino en ligne en Suisse », dont le résultat opérationnel a retrouvé un certain équilibre, deux ans après leur lancement. « Cela nous donne de la confiance, nous en avons besoin car les revenus que nous avons générés pour l’exploitation du casino de Middelkerke, en Belgique, sont encore déficitaires de 2,5 millions d’euros », raconte Fabrice Paire.

Il faut dire que Partouche, sous réserve d’obtenir la licence requise, ambitionne de lancer une activité de jeux en ligne en Belgique, en partenariat avec le fournisseur iGaming Betsson : « Nous sommes très contents de cet accord trouvé avec ce groupe suédois qui est un acteur prépondérant du marché. C’est un partenaire exceptionnel avec lequel nous avons la certitude de mener d’autres actions sur d’autres territoires », justifie le président du directoire de Partouche.

Concernant les autres activités de Partouche, pour la première moitié de l’année fiscale 2022-2023, l’hôtellerie présente un résultat opérationnel déficitaire de 2,3 millions d’euros. Les résultats liés à la restauration n’ont quant à eux pas été publiés. Pour le reste, les résultats du troisième trimestre de l’année actuelle sont attendus pour le 12 septembre prochain, après la clôture de la Bourse.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Groupe Partouche : croissance solide du chiffre d’affaires au premier semestre 2024
Groupe Partouche : croissance solide du chiffre d’affaires au premier semestre 2024

Groupe Partouche : croissance solide du chiffre d’affaires au premier semestre 2024

Groupe Partouche, deuxième opérateur de casinos en France, a récemment publié son tout dernier bilan financier. On peut y voir que le chiffre d'affaires...

Wynn Resorts prépare le premier casino resort aux Emirats Arabes Unis
Wynn Resorts prépare le premier casino resort aux Emirats Arabes Unis

Wynn Resorts prépare le premier casino resort aux Emirats Arabes Unis

Wynn Resorts a lancé les constructions d’un nouveau casino aux Émirats arabes unis, qui sera le tout premier dans la région et qui a pour ambition de générer...