La Française des Jeux lance un site de jeux sur l'eSport

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

La Française des Jeux se rapproche de plus en plus du mouvement eSport, preuve que le secteur va être amené à se développer massivement en France. La firme a annoncé le lancement imminent d’un site uniquement dédié à l’eSport, en partenariat avec les Suisses de chez SportRadar. Cette annonce suit celle de la FDJ de vouloir organiser des compétitions eSports live en France.

La FDJ veut-elle monopoliser l’eSport en France ?

La Française des Jeux jouit d’un monopole en France et, à ce titre, sait qu’elle peut facilement avoir une longueur d’avance sur certains domaines porteurs. Après avoir déclaré sa flamme à l’Esport, via les compétitions live prochainement organisées par la firme, la FDJ est maintenant prête à lancer un site de jeux fictif via sa marque Parions-Sports.

Le nouveau site sera normalement Parions-Esport et proposera de miser avec de l’argent fictif. Il paraîtrait un peu fou que la société française se lance dans le domaine si elle n’avait pas l’assurance du développement prochain de l’eSport en France. Il est vrai que tout semble sourire à ce nouveau secteur depuis quelques années et les acteurs officiels de différentes juridictions s’y intéressent de plus en plus.

Il est même possible que l’on ait des compétitions eSports aux prochains Jeux Olympiques de 2024, c’est dire.

La FDJ compte plus de 33 millions de clients en ligne et a la chance de jouir d’un privilège rare dans l’hexagone. Elle peut toucher un large panel de joueurs et a un poids important dans l’industrie. Visiblement, le fonctionnement du site sera assez simple, pour débuter. Chaque connexion permettra aux joueurs d’empocher 50 points, qu’il pourront utiliser pour parier sur les jeux vidéo les plus populaires (Counter-Strike : Global Offensive – CS:GO, Hearthstone, League of Legends ou Call of Duty). Ces points pourront ensuite être échangés dans la boutique cadeau du site.

L’ARJEL pourrait à l’avenir réguler cette activité et permettre l’obtention de licence à toutes les firmes voulant participer à l’eSport. Une chose est sure, si la FDJ investit dans le domaine, c’est que cela a un intérêt sur le long terme… !

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Top 5 des stars qui ont une machine à sous à leur effigie
Top 5 des stars qui ont une machine à sous à leur effigie

Top 5 des stars qui ont une machine à sous à leur effigie

Les développeurs de jeux de casino en ligne savent qu’une grande partie de leurs joueurs aime les potins de stars, les paillettes et les derniers scoops des paparazzis. C’est...

iSoftBet lance sa nouvelle machine à sous Scrooge Megaways
iSoftBet lance sa nouvelle machine à sous Scrooge Megaways

iSoftBet lance sa nouvelle machine à sous Scrooge Megaways

Le développeur de jeux de casino en ligne britannique iSoftBet vient de lancer Scrooge Megaways™, une nouvelle machine à sous vidéo sur le thème de Noël,...