Les casinos du Japon ne pourront pas être lancés pour l'Exposition Universelle de 2025

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Osaka, la première ville japonaise qui devrait profiter d’un casino terrestre dans le pays, a annoncé que l’espoir d’avoir un établissement de jeux opérationnel pour l’Explosition Universelle de 2025 était très faible. La ville met en avant les bouleversements provoqués par le COVID-19, qui empêchent encore aujourd’hui près de la moitié des habitants sur terre de sortir librement de chez eux.

Pas avant cinq ans

Quand on pense que le Japon voulait à l’origine lancer ses casinos terrestres pour les Jeux Olympiques de cette année… On est très loin de cet objectif. Et il serait trop facile de blâmer uniquement la pandémie mondiale actuelle.

Ces Jeux Olympiques ont d’ailleurs été officiellement reportés pour cause de coronavirus. Il n’auront pas lieu avant l’été 2021, sous réserve que le virus soit vaincu d’ici là.

Maintenant, même l’échéance de 2025 semble illusoire pour la ville qui se place pourtant en avance des autres potentielles au Japon. La préfecture d’Osaka est depuis longtemps en première ligne pour un futur casino, suivie par Yokohama et potentiellement Tokyo et Nagasaki.

L’Exposition Universelle, tout comme les Jeux Olympiques, sont des événements qui attirent les touristes. Le Japon espérait pouvoir profiter de ces touristes pour aider à rentabiliser les futurs casinos mais le retard pris dans ce projet colossal, et la crise inattendue du Coronavirus auront eu raison de tout espoir d’être prêt dans cinq ans.

MGM Resorts, l’opérateur qui a les yeux rivés sur Osaka, a confirmé son intention de lancer son projet dans la métropole, tout en étant prêt à attendre le temps qu’il faudra avant de le faire. Pour le moment, seules quelques exigences ont été formulées de la part de la ville. Celle-ci exige que l’opérateur investisse un minimum de 8,63$ milliards, en développant une surface totale de près de 500,000 mètres carrés. Le futur casino devra également générer quelque 930$ millions grâce au non-gaming et 3,5$ milliards en chiffre d’affaires de casinos.

A titre de comparaison, 3,5$ milliards est plus que la totalité générée en un an par les casinos d’Atlantic City, et près d’un quart du chiffre de tous les casinos de l’état des Nevada en 2019, incluant Las Vegas.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Yggdrasil et Reflex Gaming lancent Desperate Dawgs 2 GigaBlox
Yggdrasil et Reflex Gaming lancent Desperate Dawgs 2 GigaBlox

Yggdrasil et Reflex Gaming lancent Desperate Dawgs 2 GigaBlox

Le jeudi 17 novembre 2022, le fournisseur iGaming basé à Malte Yggdrasil et le développeur britannique de jeux de casino en ligne Reflex Gaming ont conjointement lancé...

Découvrez Hot Rod Racers, la nouvelle machine à sous de Relax Gaming
Découvrez Hot Rod Racers, la nouvelle machine à sous de Relax Gaming

Découvrez Hot Rod Racers, la nouvelle machine à sous de Relax Gaming

Le développeur Relax Gaming vient de lancer une toute nouvelle machine à sous sur le thème des voitures : Hot Rod Racers. Reposant sur une structure 5 x 4, celle-ci plaira aux...