Casinos au Japon : Osaka sera la première ville concernée

img auteur
Par LE 04.09.2018
Casinos au Japon :  Osaka sera la première ville concernée

Le Premier Ministre Shinzo Abe a apporté des détails sur les futurs casinos japonais, en précisant qu’il y aura bien trois casinos terrestres (Intergrated Resorts) et que le premier d’entre eux devrait être opérationnel d’ici 2023-2024, au plus tard. Pour le moment, seule la ville d’Osaka communique publiquement sur le sujet mais les deux autres villes concernées sont encore à définir.

Un comité d’encadrement des casinos

Préparer le lancement de ces futurs casinos n’est pas une mince affaire. Cela demande une organisation impeccable et le Japon est prêt à prendre son temps pour cela. Dans moins d’un an, une agence gouvernementale sera créée pour encadrer et superviser les casinos commerciaux. Le Casino Administration Committee (CAC) sera composé de 100 personnes et sera un cabinet extérieur mais lié au Premier Ministre.

Trois casinos intégrés seront autorisés dans le pays, dont un à Osaka et certainement un autre dans la capitale Tokyo. La troisième ville devrait être Yokohama mais aucune précision n’a encore été apportée. Le gouverneur d’Osaka, Ichiro Matsui, se montre le plus intéressé quant à ce projet. Il a rencontré plus d’une centaine de fois différents responsables de casinos pour discuter du futur de la ville. MGM Resorts et Melco semblent les mieux placés pour obtenir une licence. Le Las Vegas Sands, plus discret ces derniers mois, reste également un sérieux prétendant.

Wynn Resorts, qui avait exprimé son intérêt l’année dernière, n’aura certainement pas sa chance étant donné le scandale public de son ancien PDG et créateur en début d’année.

L’entrée des casinos sera payante

Le gouvernement a prévu des taxes de 30 % pour les opérateurs, ainsi que des frais de 55$ pour les joueurs désireux d’entrer dans les futurs casinos. Ces frais seront à régler à chaque visite – à priori seulement pour les Japonais mais pas les touristes. Le peuple a pour le moment tendance à critiquer la décision du gouvernement de vouloir lancer ces établissements de jeux, avec près de 65 % des voix contre, 26 % des voix pour et le reste encore indécis.

La raison principale de ces futurs casinos est l’impact financier qu’ils auront, en termes d’impôts et taxes mais également en termes de créations d’empois. Le développement des casinos au Japon va créer une place forte en Asie et dans le monde, capable de concurrencer Macau et Las Vegas. Des milliards seront injectés dans l’économie.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.