MGM Resorts place ses pions pour son futur casino au Japon

img auteur
Par LE 01.08.2018
MGM Resorts place ses pions pour son futur casino au Japon

Si vous nous lisez régulièrement, vous savez que les casinos au Japon représentent le futur boom des casinos terrestres. Ce marché, qui devrait facilement se placer dans le top 3 mondial dès son lancement, attire les plus gros opérateurs qui se battent pour obtenir l’une des deux ou trois licences disponibles.

Parmi ces opérateurs, MGM Resorts est l’un des plus sérieux et motivés. Le firme avait déjà annoncé être prête à dépenser jusqu’à 10$ milliards pour attaquer le marché. Depuis l’acceptation de la loi sur les casinos par la chambre des représentants et des conseillers il y a quelques jours, MGM a étoffé son dossier de candidature, non sans se montrer plus précis et exigeant.

MGM sait ce qu’il veut… Et c’est Osaka

MGM Resorts est l’un des casinotiers les plus importants au monde. Il est notamment présent sur les deux principaux marchés – Las Vegas et Macau – et est l’un des plus sérieux prétendants au Japon.

Son PDG Jim Murren a profité du passage du nouveau texte pour préciser ses intentions. Sa société veut Osaka et nulle autre ville. Alors que la plupart des opérateurs sont ouverts à toute proposition, MGM prend une approche un peu plus agressive en appuyant le fait qu’ils sont prêts à investir de gros montants tout en s’investissant à 100 % dans ce projet. Pour autant, son étude de marché a montré qu’Osaka était son option la plus favorable, pour ne pas dire sa seule option.

La situation économique et géographique de la ville est idéale, selon Murren. Ses infrastructures permettent d’accueillir de nombreux visiteurs, notamment grâce aux deux aéroports proches (Kansai International Airport et Kobe Airport) et aux réseaux ferroviaires et au Shinkansen. Les premières estimations font état d’un casino à 9$ milliards.

MGM fera-t-il partie des deux ou trois élus ? Etant donné la légère opposition populaire face aux futurs casinos – la population étant globalement contre les casinso resorts – le gouvernement pourrait se cantonner à deux licences, une à Osaka et l’autre à Tokyo. Mis à part MGM, le Las Vegas Sands serait le favori. Ce dernier a d’ailleurs déclaré il y a peu être le plus proche de l’obtention de licence, bien qu’aucun détail sur ces licences n’ait encore été révélé. Info ou intox ? Plus de précisions dans le courant de l’année.

Les constructions pour les futurs casinos japonais ne devraient pas commencer avant début 2020. Ce marché devrait générer plusieurs dizaines de milliards par an et se placer juste derrière celui de Macau. Il est même possible qu’il le dépasse et devienne la place numéro un des casinos dans le monde.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.