Scandale à Malte : Un propriétaire de casino suspecté de meurtre, le Premier Ministre démissionne

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

L'actualité est plus que mouvementée sur l'île de Malte, après l'arrestation d'un puissant propriétaire de casino, suspecté d'être lié à l'assassinat d'une journaliste il y a deux ans, et après la démission de l'actuel Premier Ministre, dont l'implication dans cette affaire est presque certaine.

Le boss des casinos arrêté

C'est digne d'un film d'action. Il y a deux ans, la journaliste d'investigation Daphne Caruana Galizia enquêtait sur l'implication du Premier Ministre et d'autres personnalités politiques dans les fameux Panama Papers. Jugée trop gênante par certaines personnes, elle a été assassinée à al voiture piégée.

Il y a quelques jours, l'affaire a connu un étonnant rebondissement. D'après Malta Today, Yorgen Fenech, propriétaire de la firme de casino Tumas Group, a été arrêté alors qu'il tentait de fuir le pays à bord de son yacht. En garde à vue, il a proposé de partager les informations qu'il détenait à propos du meurtre, en échange d'une immunité. Les autorités ont refusé sa proposition, qui confirmait l'implication de l'homme d'affaires. Il s'est déclaré non-coupable mais a admis avoir des informations capitales dans le meutre qui a secoué le pays. 

La vraie pègre est toujours celle en costard cravate

Alors que Fenech est actuellement incarcéré, de nombreux hauts-responsable et politique ont annoncé leurs démissions, notamment le Premier Ministre Joseph Muscat. Le politique s'est retiré alors que certains de ses proches commençaient à être arrêté dans le cadre de l'affaire. Il a simplement déclaré que "Malte a besoin de commencer un nouveau chapitre et que lui seul peut lancer le signal". Quel homme.

Il semblerait, si le public pouvait en douter, que l'assassinat de Galizia a été commandité par le haut pouvoir de Malte. Son meurtre a en effet eu lieu pendant son enquête sur des hauts responsables liés aux Panama Papers. Le fait qu'il ait été fait à la voiture piégée rajoute à l'effet "cinéma" de l'affaire.

La pègre, la vraie, est toujours en costard cravate.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain
Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain

Royaume-Uni et Covid-19 : les bookmakers tirés d’affaire dès le 12 avril prochain

Au Royaume-Uni, le Premier ministre Boris Johnson a récemment annoncé que les salons de paris sportifs — jusqu’ici contraints à la fermeture en raison de la...

Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude
Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude

Autriche : une nouvelle autorité de régulation des jeux de hasard et un système d’auto-exclusion à l’étude

En Autriche, c’est actuellement le Ministère des Finances qui est responsable de l’octroi de licences d’exploitation aux opérateurs agréés. Cependant,...