Un joueur milliardaire refuse de payer ses pertes au casino le Mohegan Sun

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Le milliardaire et propriétaire de l'équipe de hockey sur glace d'Ottawa Eugene Melnyk est accusé par le casino le Mohegan Sun de n'avoir pas réglé une ardoise de près d'1 million de dollars. Si le joueur a largement de quoi payer cette somme, il refuse de le faire au motif que le casino a refusé d'encaisser ses gains lorsque celui-ci était encore gagnant.

Le casino aurait été malhonnête

En 2017 lors de la Saint Patrick, Eugene Melnyk se trouvait au Mohegan Sun Casino pour une session de jeux high-stakes. Alors qu'il était gagnant (il n'est pas précisé de combien), le casino aurait refusé d'encaisser ses gains et l'aurait poussé à jouer plus. En continuant à jouer, Melnyk aurait ensuite entamé une série de pertes qui aurait créé un trou de 900,000$ sur son compte casino. 

N'ayant pas réglé cette somme car estimant que le casino n'a pas été honnête, il est poursuivi pour la somme d'1$ million, incluant les 900,000$ de pertes avec les intérêts, les frais de justice et les frais d'administration. 

Le casino a-t-il réellement fauté en poussant Melnyk à continuer à jouer malgré son intention d'encaisser les gains ? C'est en tout cas la défense sur laquelle se base le milliardaire qui estime avoir été manipulé. Malgré sa fortune estimée à 1,21$ milliard, l'homme d'affaires n'a pas l'intention de régler sa note. 

Les joueurs VIP n'apportent pas l'argent cash

Les joueurs les plus fortunés n'apportent presque jamais l'argent cash dans un casino. Contrairement à vous et moi qui joueront nos dizaines ou centaines d'euros directement en puisant dans notre portefeuille, les joueurs VIP utilisent souvent des "markers" c'est-à-dire des avances de jetons de la part du casino. 

Apporter des centaines de milliers de dollars n'est en effet pas prudent. Ces joueurs se font donc prêter l'argent par le casino, qui souvent demande des justificatifs bancaires pour pouvoir encaisser les pertes si elles arrivent. Malgré cela, il est fréquent que ces fortunes mettent longtemps à payer leurs dettes, et dans le cas de Melnyk, refusent tout simplement car ils estiment avoir été manipulé.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Distribution : iSoftBet élargit toujours plus son empreinte sur le marché iGaming
Distribution : iSoftBet élargit toujours plus son empreinte sur le marché iGaming

Distribution : iSoftBet élargit toujours plus son empreinte sur le marché iGaming

La firme britannique de développement, d’édition et d’intégration de logiciels et de jeux de casino  en ligne iSoftBet, nominée dans pas moins de 6...

Covid-19 : fin des restrictions liées à la capacité d’accueil pour 28 casinos de Las Vegas
Covid-19 : fin des restrictions liées à la capacité d’accueil pour 28 casinos de Las Vegas

Covid-19 : fin des restrictions liées à la capacité d’accueil pour 28 casinos de Las Vegas

Selon un article publié mercredi dernier dans le Las Vegas Review-Journal, vingt-huit des casinos de Las Vegas ont reçu une autorisation officielle leur permettant...