Un prisonnier australien devient millionnaire grâce à la loterie

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Voilà une histoire de jackpot bien moins glamour que celle que nous commentons habituellement… ! Un détenu d’une prison australienne, enfermé pour avoir participé à un immense réseau de vente de méthamphétamine, a remporté un jackpot d’1,3A$ million. L’Australie fait partie des pays où il est légal pour un prisonnier d’acheter des tickets de loteries. Cette histoire est un joli pied de nez à tous les défenseurs de ce que l’on appelle le karma…

Oui, tout le monde peut gagner un jackpot...

Comme quoi, toute chose n’arrive pas forcément pour une bonne raison. A moins que le seigneur n’ait prévu des rebondissements à cette histoire.

Reginald Roberts n’est pas ce qu’on appelle un enfant de coeur. Membre des Hells Angels, Roberts a été arrêté pour avoir participé à un réseau de 270$ millions de dollars en ayant importé plus d’une tonne de méthamphétamine en Australie. Pendant son incarcération, Roberts a décidé d’acheter un ticket de loterie et, comble de l’ironie, a remporté le jackpot.

1,3A$ million ont été remportés grâce à ce ticket magique, que Roberts a légalement le droit de réclamer.

Après son arrestation, Roberts s’est déclaré en faillite. La justice lui a réclamé en effet 1,5A$ million pour son implication dans le trafic de drogue. En toute logique, même s’il va bien recevoir l’argent, il ne devrait pas être capable d’en jouir pleinement. Le montant de ses dettes est en effet trop important pour que la justice ne le laisse faire. En théorie.

Mais l’argent qui a été envoyé sur le compte de Roberts n’y est pas resté très longtemps. Le jackpot a en effet été transféré quasiment immédiatement après être arrivé, vers un autre compte. Selon la les autorités fédérales australiennes, ce transfert est plus que suspect.

D’autres gagnants qui ne le méritent pas

Cette histoire nous apprend en tout cas que n’importe qui peut remporter un jackpot, même ceux qui le méritent le moins. Selon Casino.org, d’autres personnes à l’éthique douteuse ont déjà été dans la même situation.

C’est le cas notamment de Patty Bigbee, qui a gagné 1$ million grâce au Powerball en 2010. Après avoir rapidement dilapidé sa fortune, cette femme a tenté de vendre son petit-fils sur Facebook pour 75,000$. Elle avait même essayé quelques années auparavant de vendre sa fille adoptive.

Michael Carroll n’a rien à lui envier. Cet individu a gagné plus de 9£ millions il y a des années. Après avoir réussi à encaisser l’argent, il s’est acheté une superbe villa et a dépensé sa fortune en quelques années en se payant des prostitués, de la drogue et en organisant de grosses soirées. Il est aujourd’hui sans le sou et travaille en tant qu’éboueur.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Distribution : iSoftBet élargit toujours plus son empreinte sur le marché iGaming
Distribution : iSoftBet élargit toujours plus son empreinte sur le marché iGaming

Distribution : iSoftBet élargit toujours plus son empreinte sur le marché iGaming

La firme britannique de développement, d’édition et d’intégration de logiciels et de jeux de casino  en ligne iSoftBet, nominée dans pas moins de 6...

Covid-19 : fin des restrictions liées à la capacité d’accueil pour 28 casinos de Las Vegas
Covid-19 : fin des restrictions liées à la capacité d’accueil pour 28 casinos de Las Vegas

Covid-19 : fin des restrictions liées à la capacité d’accueil pour 28 casinos de Las Vegas

Selon un article publié mercredi dernier dans le Las Vegas Review-Journal, vingt-huit des casinos de Las Vegas ont reçu une autorisation officielle leur permettant...