Une modèle pour battre la roulette française

Julien E.
Julien E.
Dernière édition le

Une équipe de deux scientifiques a récemment publié un papier sur une méthode permettant de battre le casino à la roulette.


Autant prévenir tout de suite, il s'agit ici d'une méthode expérimentée par deux scientifiques qui ne s'applique absolument pas à la roulette en ligne. Tout le travail de recherche de Michael Small et Chi Kong Tse, respectivement de la School of Mathematics and Statistics (Australie) et de la Hong Kong Polytechnic University, s'applique à prédire dans quelle zone du cylindre la bille va s'immobiliser. La publication de cette étude a d'ailleurs incité Doyne Farmer, un chercheur qui avait réussi à modéliser un même modèle dans les années 1970, a lui aussi rendre publique son étude.

Dans les deux études, l'objectif est donc de déterminer une certaine zone dans laquelle la bille va s'arrêter en prenant en compte plusieurs paramètres : compter le nombre de tours de la bille (vitesse) et le nombre de parois qu'elle bute. A partir de ces données, les deux acolytes peuvent savoir instantanément et avec un taux de succès incroyablement élevé la direction de la bille, et donc miser avant que le croupier n'annonce "rien ne va plus".

Alors que l'avantage du joueur à la roulette est normalement de -2,7%, Michael Small et Chi Kong Tse ont réussi à le renverser en faveur du joueur à +18%. Si la technique s'avère fondée, il s'agit d'une découverte révolutionnaire qui devrait inciter les casinos à se munir au plus vite de système de détections contre ses appareils de prédictions. S'ils n'arrivent pas à contre-carrer cette technique, ils pourraient obliger les joueurs à effectuer leurs mises avant le lancer de la bille..

Battre la roulette : une thématique récurrente

gagner roulette française

Une technique utilisée pour plumer le Ritz à Londres

De la théorie à la pratique, il n'y a qu'un pas. Une stratégie similaire a été utilisée il y a plusieurs années par trois individus au Ritz Casino de Londres. Selon un article du Parisien datant de 2004, on y apprend que le trio utilisait un téléphone portable pour scanner et prédire la section du cylindre dans laquelle la bille allait s'arrêter. Le trio a empoché près de 2 millions d'euros avant de se faire stopper le casino. Ce dernier a porté plainte mais n'a malheureusement pas eu gains de cause et les joueurs sont repartis libres, les poches pleines.

L'étude de Michael Small et Chi Kong Tse est accessible en téléchargement libre sur le site ArXiv, uniquement en anglais.

0 COMMENTAIRE

Dernières Publications

Partouche lance son casino en ligne en Suisse
Partouche lance son casino en ligne en Suisse

Partouche lance son casino en ligne en Suisse

Grande nouvelle pour les joueurs suisses de casinos en ligne, le site Pasino.ch, opéré par Partouche, est enfin live ! Le groupe a acquis sa licence officielle en avril de cette...

Yggdrasil Gaming dévoile sa nouvelle machine à sous vidéo Moley Moolah
Yggdrasil Gaming dévoile sa nouvelle machine à sous vidéo Moley Moolah

Yggdrasil Gaming dévoile sa nouvelle machine à sous vidéo Moley Moolah

Près de six mois après avoir accueilli le studio britannique Reflex Gaming dans son programme YG Masters, le développeur et éditeur de jeux de casino en ligne basé...