Casinos en ligne suisses : deux nouveaux sites de jeux acceptés par le régulateur

img auteur
Par LE 23.11.2019
Casinos en ligne suisses : deux nouveaux sites de jeux acceptés par le régulateur

Le marché des casinos en ligne suisses est sur le point d'accueillir deux nouveaux arrivants avec les sites de jeux des casinos Grand Casino Kursaal Bern et Casino Interlaken AG. Pour rappel, dans le cadre de la nouvelle loi sur les jeux d'argent en ligne suisses, seuls les casinos terrestres ont le droit de proposer une offre en ligne, comme sur le marché belge. Ils peuvent soit lancer leurs propres opérations, soit s'allier à un partenaire déjà existant, que le régulateur ESBK doit accepter. 

Deux nouveaux casinos en ligne suisse prochainement

Le marché suisse des casinos en ligne grandit peu à peu. Grand Casino Kursaal Bern et Casino Interlaken AG ont été acceptés cette semaine par le Conseil Fédéral Suisse. Ils disposent désormais d'une licence officielle et proposeront dans les semaines / mois à venir leurs sites de jeux. Ces sites seront uniquement accessibles aux résidents du pays. 

Casino Interlaken s'est allié à la marque StarVegas, présente notamment en Italie et en Espagne. StarVegas est opéré par Beatya Online Entertainment, une filiale de la firme Novomatic. De son côté, le casino de Bern n'a pas encore annoncé ses plans mais il est possible qu'il s'allie au poids lourd Betway, puisque ce dernier est son partenaire sur d'autres marchés. 

L'addition de ces deux nouveaux casinos portera le nombre total de sites régulés à six en Suisse. Au maximum et en tenant compte du nombre de casinos terrestres ouverts actuellement dans le pays, le marché pourra compter jusqu'à 21 casinos en ligne. 

Pour que les joueurs suisses puissent avoir accès à la meilleure offre possible, il est préférable que de nombreux opérateurs soient disponibles. Le marché présente tout de même de nombreuses contraintes qui peuvent en décourager plus d'un. Certaines contraintes sont assez sensées, comme le fait de forcer les opérateurs condamnés par le passé à avoir quelques années d'interdiction. D'autres, comme le fait de restreindre les contrats entre casinos en ligne et affiliés, paraissent moins judicieuses si le but est de développer le marché tout en empêchant l'offre illégale.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.