Coronavirus : des dizaines de milliards de dollars se sont envolés

img auteur
Par LE 21.03.2020
Coronavirus : des dizaines de milliards de dollars se sont envolés

Avec la crise sanitaire du Coronavirus, les propriétaires de gros groupes de casinos ont perdu en moins d’un mois des fortunes. Entre les fermetures forcées de casinos et l’incertitude sur les marchés à cause de cette crise inédite, les perspectives sur le court et moyen-terme sont imprégnées d’un doute sans précédent. Les valeurs boursières ont toutes baissé.

Les casinotiers perdent collectivement des dizaines de milliards de dollars

Cette crise actuelle du Coronavirus est une crise sans précédent. Conséquence de cette crise, les marchés financiers sont perturbés et les valeurs ont perdu des points depuis quelques semaines. Résultat : les fortunes de casinos comme Sheldon Adelson (Las Vegas Sands), Elaine Wynn (Wynn Resorts), Carl Icahn (Caesars Entertainment) et d’autres ont perdu des milliards de dollars. Heureusement pour eux, il en faudra plus pour les voir pointer au chômage dans un avenir proche.

Sheldon Adelson est le plus important casinotier au monde, grâce à ses 56,6% de parts dans le Las Vegas Sands. En un mois, sa fortune personnelle est passée de 40$ milliards à 28$ milliards, soit une perte vertigineuse de 12$ milliards. Pour être plus clair, l’homme d’affaires n’a pas perdu de cash mais la valeur des actions de sa société a chuté de 67$ l’unité à 40$ durant la période. Cela lui fait donc perdre théoriquement 12$ milliards, mais la plupart sera certainement regagné dans quelques semaines / mois quand les marchés se seront stabilisés.

Elaine Wynn, qui possède un peu moins de 9% de Wynn Resorts a vu sa fortune passée de 2,4$ milliards fin 2019 à 1,4$ milliard courant mars. Les actions de la firme sont en effet passées de 133$ l’unité à 46$, ce qui représente la chute la plus violente sur l’ensemble des propriétaires de casinos.

Carl Icahn a racheté en 2016 l’entreprise en faillite Trump Entertainment Resorts et possède des parts de la firme Caesars Entertainment (Il en est l’un des actionnaires majoritaires). En quelques semaines, sa fortune est passée de 17,1$ milliards à 13,3$ milliards.

Toute ces chutes sont donc dues aux baisses enregistrées sur les marchés financiers depuis l’accélération de la crise COVID-19. En quelques semaines, les pertes théoriques se sont chiffrées en dizaines de milliards, ce qui montre la fragilité de la bourse de nos jours.

Le bitcoin a subi une chute sans précédent

Autre valeur qui a pris un sérieux coup de l’aile et qui concerne une partie non-négligeable des joueurs de casinos en ligne, le Bitcoin a également vu son cours fortement perturbé. Le moyen de paiement privilégié de certains casinos en ligne est passé de 7,870$ l’unité le 12 mars à 4200$ le lendemain le 13 mars. C’est la plus violente chute de l’histoire du bitcoin. Comme toujours, toutes les autres monnaies électroniques ont suivi cette tendance.

Depuis, le bitcoin a légèrement rebondi et est remonté le 20 mars aux alentours des 6,600$ l’unité.

Vous avez dit volatilité ?

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.