Electronic Arts pourrait être poursuivi par la justice belge pour ses Loot Boxes sur FIFA

img auteur
Par LE 13.09.2018
Electronic Arts pourrait être poursuivi par la justice belge pour ses Loot Boxes sur FIFA

La firme de jeux vidéo Electronics Arts – responsable de nombreux succès à travers les années – pourrait être poursuivie par la Commission des Jeux en Belgique pour ses fameuses Loot Boxes. Les loot boxes sont des boîtes mystères que les joueurs peuvent acheter dans le jeu, qui leur permet d’obtenir des éléments et objets afin d’améliorer leur progression.

Les loot boxes sont décriées depuis quelques années car elles échappent officiellement au domaine des jeux d’argent, bien qu’il faille dépenser de l’argent réel pour les obtenir et que la notion de hasard y est souvent rattachée. La Belgique a prévenu Electronics Arts quant à ce sujet controversé mais ce dernier ne s’est pas montré réceptif...

La Belgique a déjà dit non aux Loot Boxes

Contrairement à l’ARJEL qui n’a encore pris aucune mesure sur les loot boxes (tout en admettant qu’elle pouvait constituer un risque pour les mineurs et les joueurs à problème), la Commission Belge a comme à son habitude montré sa sévérité en condamnant ces bonus payants sur les jeux vidéo.

FIFA18, le jeu de football le plus populaire, avait d’ailleurs été ciblé par l’organisme de régulation du pays cette année. Mais les mois ont passé et Electronics Arts n’a toujours pas retiré les loot boxes de son jeu, entraînant ainsi l’agacement de la Commission qui a admis considérer une action légale contre le géant américain.

Selon la Commission Belge, les loot boxes sont des jeux d’argent car elles requièrent de l’argent réel. Elles sont donc illégales à moins de bénéficier d’une licence officielle, ce qui n’est pas possible pour la firme de jeux vidéo. Electronics Arts conteste ce point de vue et estime que ces bonus ne peuvent pas entrer dans le domaine des jeux d’argent / de hasard.

A l’instar d’autres développeurs comme Valve – auteur du fameux Counter Strike – Electronic Arts n’a pas envie de plier et laisse ses loot boxes à disposition des joueurs. Le développeur a retiré ses boxes de son jeu Star Wars : Battlefront mais uniquement parce que les joueurs n’y ont pas montré d’intérêt.

Connaissant l’agressivité de la Commission Belge – et considérant qu’Electronic Arts a déjà été prévenu – il y a de fost à parier qu’une action en justice soit intentée dans les mois à venir. Electronic Arts gagnera-t-il ce combat ou sera-t-il contraint d’effacer toutes traces des loot boxes pour ses joueurs belges ?

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.