En Espagne, on demande également à ce que les cartes de crédit soient bannies du paysage iGaming

img auteur
Par LE 17.01.2020
En Espagne, on demande également à ce que les cartes de crédit soient bannies du paysage iGaming

Tandis qu’au Royaume-Uni, la Gambling Commission a récemment annoncé l’interdiction des cartes de crédit sur les casinos en ligne, en Espagne, l’association indépendante de défense des droits des consommateurs, FACUA-Consumidores en Acción, a demandé au ministre Alberto Garzon qu’il s’inspire des actions menées chez le voisin britannique. Bien que l’association ait admis que les nouvelles restrictions proposées le 02 janvier dernier par la coalition espagnole Podemos-PSOE représentaient un effort positif, cette dernière a exhorté le gouvernement à aller encore plus loin dans sa démarche. 

Interdire les cartes de crédit pour mettre fin à l’endettement des parieurs 

L’association FACUA a exigé du gouvernement qu’il promulgue l’interdiction des cartes de crédit dans les casinos terrestres, les salons de jeux et les sites de paris en ligne, « seule mesure capable d’aider les consommateurs à éviter de s’endetter en misant de l’argent qu’ils ne possèdent pas », a déclaré un porte-parole de la structure associative espagnole. Et FACUA de continuer : « Bloquer les cartes de crédit permettra de lutter contre la dépendance au jeu, un fléau qui n'a cessé de prendre de l’ampleur ces dernières années, en particulier chez les personnes les plus vulnérables comme les adolescents. Plusieurs associations de joueurs réhabilités ainsi que des études menées dans ce domaine nous interpèlent tous les jours. Il faut agir. »

Rappelons que cette demande fait suite à la décision de la Gambling Commission d’interdire l'utilisation des cartes de crédit pour tous les jeux de hasard en ligne et terrestres, à l'exception des jeux de loterie et des cartes de grattage vendus dans les petits supermarchés et kiosques à journaux. FACUA a fait l'éloge de l'interdiction britannique et a déclaré qu'elle espérait que l'Espagne suivrait rapidement le mouvement.

Suivre l’exemple du Royaume-Uni, un pays qui a su prendre les devants 

Concrètement, l’association demande au gouvernement espagnol de suivre l'exemple du Royaume-Uni, qui vient d'approuver une mesure en faveur des personnes les plus vulnérables, et qui vise à minimiser les risques dont les consommateurs sont exposés en les empêchant d'accumuler des dettes résultant d’une pratique excessive des jeux d’argent. Selon FACUA, « Il n’est pas normal que le Royaume-Uni soit le seul pays européen à avoir prononcé la limitation des cartes de crédit dans le secteur des jeux d’argent. »

Récemment, la coalition du gouvernement espagnol a présenté un plan en six points afin de renforcer la réglementation des jeux de hasard. En outre, les différentes régions d’Espagne doivent à présent s’assurer que les établissements de jeux de hasard se trouvant à proximité des écoles ne puissent pas ouvrir leurs portes avant 22 heures. Enfin, le plan exposé prévoit également de réglementer les jeux de hasard avec des restrictions similaires à celles imposées à l'industrie du tabac.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.