La Russie autorise les opérateurs de casinos à proposer leurs projets pour la zone de Sotchi

img auteur
Par LE 23.08.2016
La Russie autorise les opérateurs de casinos à proposer leurs projets pour la zone de Sotchi

Les opérateurs de casinos terrestres désireux d'investir dans la zone de Sotchi sont désormais invités à proposer leurs projets. Le premier ministre russe Dmitry Medvedev a donné son accord pour lancer la nouvelle zone de jeux dans la ville où ont eu lieu les Jeux Olympiques d'hiver en 2014.

Nouveau terrain de jeux pour les casinos

Après le développement de la zone de Primorye – où le Tigre de Cristal a déjà été lancé – La Russie a donné son feu vert pour développer Sotchi et ses environs, en mettant à disposition quelques 165,000 m² de terrain constructible.

Cet espace était prévu originellement pour développer des complexes lors des JO de Sotchi mais un manque de subvention de la région a empêché les constructions. En outre, une loi de 2014 prévoyait de pouvoir transformer les infrastructures liées aux JO en zone de jeux d'argent. Il y a une seule condition à cela : que les investisseurs soient privés et ne représentent donc pas l'Etat.

Sotchi est située au sud-ouest de la Russie et a pour vocation de cibler les joueurs provenant d'Europe et du Moyen-Orient. Géographiquement, elle est à l'opposée de la zone de Primorye, qui est extrêmement proche de la Chine, du Japon et la Corée.

Le Tigre de Cristal lancé à Primorye en Novembre 2015 n'a pas connu un départ fantastique et l'affluence a été décevante par rapport aux attentes. C'est en partie dû en fait que le climat près de Vladivostok est très froid et les asiatiques ont parfois du mal à apprécier leurs séjours pour cette raison. Côté avantages, Primorye peut compter sur sa proximité avec les joueurs chinois, coréens et japonais qui sont plus proches de cette zone russe que de Macau.

Faciliter la venue de joueurs chinois

Les joueurs chinois VIP ont été responsables de la bonne forme de Macau jusqu'à l'été 2014. Les opérateurs savent qu'il est important de savoir les attirer. Pour faciliter le déplacement, la Russie a décidé d'assouplir les exigences pour se rendre dans le pays.

Les visiteurs chinois n'ont pas de restrictions sur les devises et il leur est donc possible de miser en Yuan. En outre, les visas sur les déplacements en Russie ont été annulés, ce qui permet d'alléger certains procédures contraignantes.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.