Le chiffre d'affaires des casinos de Macau chute de 39% en mars 2015

img auteur
Par LE 03.04.2015
Le chiffre d'affaires des casinos de Macau chute de 39% en mars 2015

Le mois de mars à Macau n’a pas été très différent de ce que l’ancienne colonie portugaise montre depuis le milieu de l’année dernière. Le mois dernier, la baisse du chiffre d’affaires des casinos de la ville a été de 39%.

La nouvelle tendance baissière de Macau

Il y a tout juste un an, la tendance à Macau était de voir des hausses de bénéfices chaque mois. Pour preuve la hausse de 13% du mois de mars 2014.

Mais depuis le changement de comportement des autorités chinoises concernant leurs ressortissants, l’impact sur les casinos de Macau a été plus que violent. Le gouvernement a en effet décidé de restreindre fortement les allées et venues des Chinois à Macau, ainsi que leurs dépenses.

Passant d’une croissance de près de 45% de 2013 à 2014, celle-ci a chuté à -2.6% de 2014 à 2015 – alors même que les 6 premiers mois de 2014 montraient de beaux résultats.

Bref le mois de mars est donc encore en baisse, cette fois de 39%. Cela constitue la plus forte baisse que la ville ait connue, juste derrière le mois de février 2015 et ses -49%.

Après avoir cumulé les records de croissance pendant quelques années, Macau est en train de faire exactement l’inverse. Les casinos de la ville ont généré 2.69$ milliards de chiffre d’affaires contre 4.44$ milliards en mars 2014.

« C’est une nouvelle tendance, nous attendons qu’avril et mai soit encore en baisse d’au moins 30%. » d’après Wells Fargo.

Après les premiers mois de l’année écoulée, les analystes y vont de leurs prédictions et estiment que le marché pourrait chuter à 30-35$ milliards sur l’année 2015. Cela constituerait une chute importante par rapport aux 45$ milliards de 2013, mais garderait ce marché en pôle position au niveau mondial.

Pour rappel, Macau puise 80% de son chiffre d’affaires via les casinos.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.