Mondorf-les-Bains : le casino du Luxembourg n’échappe pas aux règles sanitaires post-confinement

img auteur
Par LE 20.05.2020
Mondorf-les-Bains : le casino du Luxembourg n’échappe pas aux règles sanitaires post-confinement

Il est fermé depuis le 15 mars dernier. Le casino de Mondorf-les-Bains, au Luxembourg, subit lui aussi la crise liée au Covid-19. Toutefois, pour Guido Berghmans, le directeur général de l’unique casino du Luxembourg, interdiction de se lamenter plus longtemps ! Plus que d’envisager une réouverture dès le 25 mai prochain, il est temps de passer à l’acte, quitte à respecter l’intégralité des protocoles ultra-strictes prônés par les décideurs politiques. Décryptage.

Casino du Luxembourg : l’envie de dérouler à nouveau le tapis vert aux joueurs

« On a un groupe WhatsApp de dirigeants de casinos implantés un peu partout en Europe. On échange nos points de vue et nos méthodes. Par exemple, en Hongrie, les casinos ont déjà rouverts », explique Guido Berghmans, conscient que le salut passera inévitablement par l’entraide et le partage d’informations précieuses. En effet, à partir des mesures prises par ses homologues ici et là, le dirigeant du seul casino du Luxembourg, situé à Mondorf-les-Bains, pense pouvoir mettre au point le protocole ultime, celui qui assurera une reprise rapide de l’activité, et qui garantira dans le même temps la sécurité optimale des salariés et de la clientèle.

Bien évidemment, les joueurs du casino du Luxembourg n’échapperont pas aux habituelles tenues correctes exigées et autres masques obligatoires. En outre, les agents de sécurité veilleront au grain à l’entrée de l’établissement, prêts à refouler les personnes interdites de casino, lesquelles sont au nombre de trois-cent en ce qui concerne l’établissement de Mondorf-les-Bains. « Ces clients en question ont souhaité prendre leurs distances d’eux-mêmes, ou bien nous les y avons encouragés. Au Luxembourg, tout comme dans d’autres pays européens, nous avons créé un programme qui se base sur les émotions du client et son rapport au jeu », explique Guido Berghmans. Et si l’on peut croire à première vue qu’il est difficile de démasquer les joueurs interdits, au casino du Luxembourg, étant donné que tout client possède une carte à puce, cette opération est devenue simple comme bonjour.

Distance minimale à respecter, cabines en plexiglas et fermeture du restaurant 

En plus des mesures de filtrage des clients, le casino du Luxembourg réduira d’ici peu son parc de machines à sous. En vérité, il sera même divisé par deux (il passera de 366 bandits manchots à 130 terminaux de jeu). Entre chaque machine à sous, 2 mètres de distanciation seront respectés, sans compter qu’un mur transparent sera également installé. Concernant les jeux de tables, qui ne représentent que 5 % du marché des casinos luxembourgeois, pas de gobelets ou de jetons à utiliser : grâce à la carte à puce du client, ce dernier peut créditer une somme. Il n’a donc qu’à recharger sa carte, puis à l’introduire dans une machine, tous les jeux de table du casino étant électroniques ! Voilà qui est pratique ! 

Malheureusement, en ce qui concerne la restauration et les animations, les plans ont dû être remis à plus tard. Tandis que le restaurant du casino est fermé jusqu’à nouvel ordre — ce qui prive 210 salariés de leur emploi —, la partie événementielle ne reprendra que dans le courant du mois de septembre. Le casino du Luxembourg avait pourtant vu les choses en grand en faisant venir Gad Elmaleh, Jeremy Ferrari et Julian Peretta…

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.