Un marché régulé des paris sportifs aux Etats-Unis pourrait générer 11.9$ milliards par an

img auteur
Par LE 09.09.2016
Un marché régulé des paris sportifs aux Etats-Unis pourrait générer 11.9$ milliards par an

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, parier sur des événements sportifs est interdit aux Etats-Unis, sauf dans les Etats du Delaware, de l'Oregon, du Montana et du Nevada. Pourtant un marché légalisé des paris sportifs pourrait générer des milliards et être catapulté au premier plan mondial, loin devant le marché britannique et ses 2,8$ milliards annuels.

Le potentiel de devenir le meilleur

La légalisation des paris sportifs est débattue depuis des années aux Etats-Unis. Seuls 4 Etats permettent ce genre de paris, avec le Nevada caracolant en tête avec environ 300$ millions par an. Certaines disciplines comme le basket et le baseball génèrent l'essentiel des revenus, tandis que des événements comme les Jeux Olympiques ont du mal à attirer les parieurs.

D'après les estimations, certains Etats américains pourraient largement dépasser le Nevada avec près d'1,3$ milliard pour la Californie et 900$ millions pour New-York. En imaginant une légalisation globale, l'ensemble des Etats pourraient atteindre 11,9$ milliards de revenus.

C'est un texte de 1992 qui empêche de parier légalement sur les événements sportifs aux Etats-Unis. Le Professional and Amateur Sports Protection Act (PASPA) a été défié à de nombreuses reprises ces dernières années mais aucun Etat n'est encore arrivé à faire annuler ce texte.

Le New Jersey a vu sa demande refusée 3 fois depuis 2013. L'Etat veut que ses casinos puissent proposer des paris sportifs, comme c'est le cas au Nevada. Cette activité supplémentaire pourrait suffire à empêcher les fermetures qui s'enchaînent depuis quelques années. Prochainement, c'est le Trump Taj Mahal qui va mettre la clé sous la porte et priver plusieurs milliers de personnes de leurs emplois.

Un marché illégal colossal

Même en étant régulé, le marché des paris légaux auraient toujours du mal à tenir la comparaison face au marché illégal. Selon l'American Gaming Association (AGA), 138,9$ milliards ont été dépensés par les Américains sur des paris illégaux en 2015.

Quelques hommes politiques tentent de prendre le dessus sur le PASPA. Parmi eux, Gary Pretlow de New York, qui estime que l'interdiction est injuste et qu'elle devrait être abrogée.

Le potentiel de chiffre d'affaires est plus que prometteur pour certaines ligues comme la NBA et la MLB, qui seraient prêts à prendre part à cette activité sur le marché était régulé. Le gouvernement en ressortirait également gagnant – sur le plan financier en tout cas – avec des milliards de dollars en taxes et impôts.

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.