Texan Tycoon

Le jeu de casino Texan Tycoon est une machine à sous de Real Time Gaming vous mettant dans la peau d'un magnat de pétrole texan. Votre but dans ce jeu est donc de...

Le jeu Texan Tycoon de l'éditeur Real Time Gaming n'est actuellement pas disponible en version gratuite. Vous pouvez le retrouver sur les sites de casinos en ligne en argent réel. Cliquez-ici pour trouver un classement des meilleurs casinos en ligne, en partenariat avec InspecteurBonus.com, votre guide indépendent de revues des casinos.

Texan Tycoon

  • Éditeurs Real Time Gaming
  • Rouleaux 5
  • Lignes de paiement 25
  • Minimun de lignes 25
  • Val min pièces 0.01 €/$
  • Val max pièces 1 €/$
  • Nombre max de pièces 1
  • Maximum de pièces à gagner 1500
  • AutoPlay Oui
  • Option Gamble Non
  • Symbole Wild Oui
  • Symbole Scatter Oui
  • Free Spins Oui
  • Multiplicateur de gains Min :
    Max : 3
  • Graphisme 3D Non
  • Bonnus / Mini Jeux Non
Dernière édition le 09/04/2014

L’avis de la rédaction sur Texan Tycoon

Le jeu de casino Texan Tycoon est une machine à sous de Real Time Gaming vous mettant dans la peau d'un magnat de pétrole texan. Votre but dans ce jeu est donc de trouver une source intarissable de l'or noir et d'encaisser les bénéfices.

Texan Tycoon dispose de tous les éléments vous rappelant ce thème comme les bidons de pétrole, les derricks, le texan avec son chapeau de cow-boy et amateur de country music, etc... Tout y est.

Côté fonctionnalités, cette machine à sous propose des Free Spins avec un multiplicateur de gains triplés, des Wilds ainsi que le jackpot de la machine qui vaut près de 6.000 euros (même si cela ne nous concerne pas en mode gratuit). Vous pouvez miser entre 0.25 centimes et 25 euros par spin.

Une machine à sous de magnat de pétrole

Texan Tycoon est une machine à 5 rouleaux, 3 rangées et 25 lignes de paiement dans laquelle vous retrouverez les symboles suivants:

- Wild: symbolisé par le texan et permet de substituer d'autres symboles.

- Derrick: 3 de ces derricks vous lancent les Free Spins.

 

0 COMMENTAIRE