Atlantic City au bord du gouffre - La légalisation pourra-t-elle la sauver ?

img auteur
Par LE 30.05.2013
Atlantic City au bord du gouffre - La légalisation pourra-t-elle la sauver ?

Les résultats du premier trimestre de l'année 2013 à Atlantic City ont été encore plus violents que prévu et la tendance financière morbide de la ville des jeux du New Jersey continue. Par rapport à la même période en 2012, la baisse de profit constatée est de l'ordre de 63%...

41,4$ millions de profits

Pour les 12 casinos que comptent la ville, le profit total a été de seulement 41,4$ millions. C'est une baisse énorme par rapport à l'année passée et chaque mois est plus révélateur que le dernier.

Comment redresser la situation ? La légalisation des jeux en ligne ? Le débat qui a lieu depuis de nombreux mois prend de l'importance alors que la situation d'Atlantic City est de plus en plus critique. Les emplois des résidents (beaucoup évidemment travaillent dans les casinos de la ville) sont menacés.

Atlantic au plus bas, des revenus toujours en baisse. La légalisation peut-elle sauver la situation ?

La légalisation des jeux pour sauver Atlantic City

Une chose est sûre, une légalisation des jeux en ligne est un bon pas pour ramener des revenus supplémentaires à l'état. Celui-ci estime que 180$ millions pourraient être débloqués avec la première année de légalisation. D'autres comme l'Independant Office of Legislation Services penchent pour 30$ millions. Il est à noter que toutes les sources ont des avis différents donc autant attendre...

Cela ferait du bien à l'état certes... Mais cela va-t-il augmenter l'affluence des gens vers les casinos terrestres ? Les jeux en ligne peuvent-ils sauver Atlantic City ? C'est entre autre l'avis de John Burzichelli, un député du New Jersey. Là aussi, qui vivra verra...

2,000 emplois potentiels, migration Live/online ?

La récente légalisation des jeux en ligne et surtout son application sur le marché pourrait créer 2,000 emplois rien que pour la première année selon le lobbyiste William Pascrell. Il prévoit également des revenus compris entre 500$ et 600$ millions par an.

Peut-être que les emplois créés vont être occupés par les prochains employés de casinos terrestres remerciés à cause de la « crise ». Dans ce cas on assisterait à une sorte de migration d'emplois entre casinos terrestres et casinos en ligne... Ce qui pourrait difficilement sauver la ville. A voir donc...

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.