La Société des Bains de Mer de Monaco propose de construire un casino resort au Japon

img auteur
Par LE 31.03.2017
La Société des Bains de Mer de Monaco propose de construire un casino resort au Japon

La Société des Bains de Mer de Monaco – qui gère un large parc immobilier en France – a annoncé un partenariat avec la firme Galaxy Entertainment Group dans le but de construire un casino terrestre au Japon.

Les deux sociétés ont soumis leur candidature auprès du gouvernement japonais, qui dispose d'un an pour définir les conditions d'obtention d'une licence dans le pays. Seules deux licences seront attribuées dans un premier temps, ce qui rend la concurrence féroce. La plupart des casinotiers du globe ont en effet exprimé leur envie de construire un complexe de jeux au pays du soleil levant.

Le futur eldorado des casinos

De nombreux casinotiers ont déjà publiquement annoncé leur candidature pour un futur casino au Japon. En fin d'année dernière, le Japon a autorisé a construction future de casinos resorts et s'est donné une année pour définir clairement les conditions d'obtention des licences, leurs coûts, les villes où seront construits les complexes, etc... Avant de choisir les élus.

A peine la nouvelle annoncée, les plus gros poissons se sont faits remarquer. Le Las Vegas Sands, MGM Resorts et Melco Crown ont déclaré être prêts à investir jusqu'à 10$ milliards pour un casino japonais. Wynn Resorts, Hard Rock Entertainment, Genting Group et d'autres se sont également exprimés.

Les analystes prédisent que deux casinos resorts bien situés pourraient générer annuellement près de 40$ milliards, soit bien plus que les revenus actuels de Macau, première destination de casino au monde.

La SBM alliée à Galaxy Entertainment

C'est dans une véritable mer de requins que la Société des Bains de Mer de Monaco (SBM) s'est lancée au côté de Galaxy Entertainment.

La SBM est une société détenue à 60% par l'Etat de Monaco qui possède de nombreux actifs dans l'hôtellerie de luxe et les casinos. Fondée en 1863, elle possède 4 palaces et hôtels haut de gamme, 4 casinos dont le superbe Monte-Carlo (photo), des dizaines de restaurants réputés, des clubs de nuit et d'autres types de divertissement.

La société monégasque veut participer à l'aventure japonaise et espère que son image luxueuse, particulièrement appréciée au Japon, pourra lui permettre d'avoir un avantage sur ses concurrents. La SBM s'allie avec le monstre Galaxy Entertainment Group (GEG), l'un des principaux opérateurs asiatiques.

Nous avons parlé cette semaine du fondateur de GEG, le milliardaire Lui Che Woo, qui est le deuxième casinotier le plus riche au monde avec 12,1$ milliards, derrière Sheldon Adelson et ses imposants 30$ milliards. Galaxy Entertainment est un mastodonte des casinos resorts et a entamé les phases 3 et 4 du Galaxy Macau (5$ milliards d'investissement prévu). Son poids et son influence au sein de l'industrie pourrait faire pencher la balance.  

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.