Le marché italien des jeux d'argent en ligne en 2016 - paris sportifs et casinos en ligne en progression

img auteur
Par LE 19.01.2017
Le marché italien des jeux d'argent en ligne en 2016 - paris sportifs et casinos en ligne en progression

Le marché des jeux d'argent en ligne italien a achevé une année convaincante avec une hausse dans tous les verticaux, excepté le poker en ligne qui, comme en France, peine à générer des profits. 2016 se termine avec une bonne forme du côté des paris sportifs et des casinos en ligne.

Le pays des paris sportifs

Les paris sportifs en ligne sont de loin le vertical qui convainc le mieux, avec un total de 4€ milliards de mises, soit une hausse de 46% sur l'année précédente. 7,5€ milliards ont été pariés en tout, si l'on compte les établissements et boutiques physiques. La part du jeu physique a également connu un rebond de 26% en 2016.

Le leader du marché est Bet365 et n'a aucune réelle concurrence. Le marché est actif mais la firme britannique écrase littéralement les autres opérateurs avec 128€ millions misés par les parieurs sur le mois de décembre. Eurobet (Gala Coral) est deuxième avec 37€ millions, suivi de l'opérateur Sisal avec 32,3€ millions, Snai-Cogetech avec 29,8€ millions et Lottomatica avec 22,7€ millions. En août 2016, Bet365 avait généré 122,9€ millions contre les 27€ millions d'Eurobet, montrant qu'il a globalement dominé l'année. Une part importante des recettes des paris sportifs en ligne a été fait via un support mobile.

Les casinos progressent encore

Le secteur des casinos en ligne s'est montré convaincant avec un total de 439€ millions générés par l'ensemble des opérateurs. Cela représente une hausse de 34% sur l'année 2015. En 2014, ils avaient généré 225€ millions.

Le leader est moins évident sur ce vertical avec un mois de décembre emmené par Lottomatica avec 11% du marché, suivi de Sisal avec 8,5% et Pokerstars (la section casino de la firme) avec 7,8%. William Hill n'est que 5ème avec 6,2%, mettant en lumière les difficultés du bookmaker sur ses activités online.

Le poker en ligne est dominé par Pokerstars avec 74,4% des tournois joués et 46,4% de l'activité cash-game. Les autres opérateurs ne peuvent que se partager les miettes tandis que l'année se termine avec une baisse des dépenses de 2,4% sur les tournois et 9,8% sur les tables de cash-game.  

PUBLICATIONS ASSOCIÉES

Réagir à cet article

Vous devez être connectés pour commenter. Inscrivez-vous ou connectez-vous.